2 min de lecture People

Paul Bocuse: "J'ai eu trois étoiles, trois pontages et trois femmes"

REPLAY - Écoutez ou réécoutez l'émission présentée par Jean-Alphonse Richard consacrée à la vie de Paul Bocuse.

Micro RTL générique Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Paul Bocuse: "J'ai eu trois étoiles, trois pontages et trois femmes" Crédit Image : Laurent Cipriani/AP/SIPA | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Emilien Vinee

Paul Bocuse était tout sauf cuisinier....C'était un enfant qui savait hypnotiser les coqs, qui parlait aux chiens et caressait les rivières. C'était un homme qui  tutoyait les présidents, qui ne connaissait aucune langue mais les parlait toutes et vivait avec trois femmes à la fois...C'est grâce à tous ces ingrédients qu'il devint un  le plus grand chef du monde, celui qu'on surnommerait le Napoléon des fourneaux.

Bocuse fait l'école buissonnière, a de mauvaises notes, est fréquemment puni. Pas d'autre voie donc pour lui que celle de l'apprentissage. Et naturellement celui du métier de cuisinier. A 16 ans, Bocuse fait ainsi ses armes dans un restaurant de Lyon, sur les pentes de la Croix Rousse, où Claude Maret, chef et chanteur d'opéra sera son premier mentor. Les rudiments du métier pour être un jour apte à reprendre l'auberge familiale de Collonges. Cette maison qui l'été se métamorphose en guinguette ombragée, où les gourmets accourent pour son saucisson chaud et son omelette aux fines herbes, est depuis toujours le paradis sur terre du petit Paul Bocuse. Le lieu où sa destinée est déjà écrite. Où il deviendra un homme. Et une légende...


La guerre vient briser cette trajectoire toute tracée. Un voile sombre glisse alors sur ce paysage tranquille et jusque là insousciant. L'auberge de Collonges au Mont d'Or vit au rythme des privations. Le beurre, comme les clients, se font rares. Voici venu le temps où il faut choisir son camp. Paul Bocuse a 17 ans et demi,  beau garçon qui plait aux filles, élancé et  athlétique, capable de rouler des heures à vélo et de nager à toute vitesse... Bocuse écoute Radio Londres et n'a pas froid aux yeux. Plutôt tête brûlée, il s'engage dans le 24eme bataillon de marche de la France Libre.  
Paul Bocuse vouera ainsi une affection éternelle pour cette Amérique qui lui a sauvé la vie. Il se rendra des dizaines de fois dans ce grand pays qui en fera  une star médiatique, un abonné des talks shows télé  et des galas hollywoodiens de charité.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie Cuisiner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797457452
Paul Bocuse: "J'ai eu trois étoiles, trois pontages et trois femmes"
Paul Bocuse: "J'ai eu trois étoiles, trois pontages et trois femmes"
REPLAY - Écoutez ou réécoutez l'émission présentée par Jean-Alphonse Richard consacrée à la vie de Paul Bocuse.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/paul-bocuse-j-ai-eu-trois-etoiles-trois-pontages-et-trois-femmes-7797457452
2019-04-20 14:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YLm_IaPDxwGLkDtEwAXNcA/330v220-2/online/image/2018/0126/7791989382_paul-bocuse-en-janvier-2013.jpg