3 min de lecture Laurent Ruquier

"On n'est pas couché" : "Je me sens proche de Léa Salamé, car avant d'être polémiste, elle est journaliste", confie Vanessa Burggraf

REPLAY - INVITÉS RTL - Pour la première fois, Laurent Ruquier et Vanessa Burggraf accordent une interview commune après l'annonce de l'arrivée de la journaliste dans l'émission de France 2.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
"On n'est pas couché" : "Je me sens proche de Léa Salamé, car avant d'être polémiste, elle est journaliste", confie Vanessa Burggraf Crédit Image : Capture Youtube France 24 | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Eléanor Douet

Un départ et une arrivée dans On n'est pas couché, cela marque toujours un tournant et crée donc l'événement. Le 10 mai dernier, on apprenait que Léa Salamé, polémiste dans l'émission de Laurent Ruquier depuis deux saisons, quittait son poste pour présenter une émission politique sur France 2. Qui allait remplacer celle qui s'était imposée mois après mois ? Le suspense a pris fin le 29 mai avec l'annonce de sa remplaçante : Vanessa Burggraf. Elle sera la neuvième journaliste à prendre place autour de la table de On n'est pas couché.

Vanessa Burggraf, 45 ans, peu connue du grand public, officiait jusqu'ici tous les soirs sur France 24. C'est comme ça que Laurent Ruquier l'a découverte, alors qu'il était en vacances en Italie. L'animateur loue alors le professionnalisme de la journaliste sur Twitter :"Vanessa Burggraf, je vous découvre pendant mes vacances et je vous trouve excellente", avait-il écrit. "J'étais à Rome et c'est mon amie Léa Salamé qui m'envoie un texto et qui me dit 'regarde le tweet de Ruquier, c'est la gloire'", raconte Vanessa Burgraff qui confie "Les bras m'en sont un peu tombés". Amie de Léa Salamé et ancienne collègue puisque les deux journalistes ont travaillé ensemble à France 24 jusqu'en 2010.

L'actualité internationale dans son ADN

Si le physique de la journaliste a joué dans le choix de Laurent Ruquier, ce dernier précise que "ce n'est pas du tout suffisant". Présentatrice des journaux mais aussi animatrice de débats, c'est la polyvalence de Vanessa Burggraf qui a avant tout séduit Laurent Ruquier. "Elle passait de la présentation de l'information, aux débats entre différents intervenants, de tous horizons, plutôt sur la politique étrangère et elle savait très bien faire ça", souligne l'animateur des Grosses Têtes, qui avoue aimer "ces femmes journalistes qui ont un regard un peu froid au départ, mais qui, dès qu'elles ont un sourire, vous avez l'impression que c'est à vous qu'elles s'adressent".

À lire aussi
Laurent Ruquier les grosses têtes
Le Best of des Grosses Têtes du samedi 22 septembre

Vanessa Burggraf avoue avec humour ne pas avoir "de storytelling tout fait" mais avoir eu "une bonne étoile" dans son parcours. Sa carrière dans le journalisme commence avec l'envoi d'un CV pour l'émission de Catherine Ceylac Thé ou Café, qui cherchait un stagiaire. Elle s'envole ensuite vers Londres pour "avoir une expérience à l'étranger", où elle travaille sur des sujets économiques. C'est d'ailleurs là-bas qu'elle apparaît pour la première fois à l'écran, grâce à Bloomberg TV. "Je suis ensuite rentrée à Paris, sans job. Je voulais absolument faire de l'actualité internationale. Ça a toujours été mon ADN", explique Vanessa Burggraf. Elle décroche un poste à TV5 Monde et rejoint l'aventure France24 à la création de la chaîne en 2006.

Il va falloir que je réfléchisse, que j'argumente pourquoi j'ai aimé, pourquoi je n'ai pas aimé.

Vanessa Burggraf
Partager la citation

Quand Laurent Ruquier l'appelle pour lui proposer de remplacer Léa Salamé, la journaliste n'hésite pas. "J'étais au bout de ce que je pouvais faire à France 24. J'étais au bout de mon challenge. J'étais rassasiée d'actualité internationale. Et c'était une chance. On ne peut pas dire non à une chance". Passer d'un débat où l'on doit garder son objectivité à un rôle de polémiste où l'on donne son avis, un défi de taille qui, pour autant, n’effraie pas Vanessa Burggraf. "Je me dis d'abord que je suis journaliste et pas polémiste. Je suis journaliste et mon rôle, c'est de poser des questions et resserrer l’étau au maximum pour avoir la réponse qu'on voudra avoir", indique-t-elle. 

La spécificité de la journaliste : l'exigence dans la question. De tous les journalistes passés par On n'est pas couché, Vanessa Burggraf se sent la plus proche de Léa Salamé, "car avant d'être une polémiste, c'est une journaliste". Année d'élection présidentielle oblige, l'actualité politique sera très présente dans On n'est pas couché, mais les thématiques culturelles seront bien au rendez-vous, autant de sujets sur lesquels la journaliste devra donner son avis. "Il va falloir que je réfléchisse, que j'argumente pourquoi j'ai aimé, pourquoi je n'ai pas aimé. Et ça, c'est un vrai défi pour moi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Ruquier Léa Salamé France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783439937
"On n'est pas couché" : "Je me sens proche de Léa Salamé, car avant d'être polémiste, elle est journaliste", confie Vanessa Burggraf
"On n'est pas couché" : "Je me sens proche de Léa Salamé, car avant d'être polémiste, elle est journaliste", confie Vanessa Burggraf
REPLAY - INVITÉS RTL - Pour la première fois, Laurent Ruquier et Vanessa Burggraf accordent une interview commune après l'annonce de l'arrivée de la journaliste dans l'émission de France 2.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/on-n-est-pas-couche-je-me-sens-proche-de-lea-salame-car-avant-d-etre-polemiste-elle-est-journaliste-confie-vanessa-burggraf-7783439937
2016-05-30 18:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/36Zu5pkxULfZTxks5S17NA/330v220-2/online/image/2016/0530/7783434214_vanessa-burggraf.PNG