2 min de lecture Télévision

"On n'est pas couché" : François Ruffin invite un cheminot SNCF à s'exprimer

VIDÉO - Le député de la France insoumise, invité de l'émission de Laurent Ruquier, a évoqué les conflits sociaux actuels et convié sur le plateau deux protagonistes de ces luttes.

François Ruffin sur le plateau d'"On n'est pas couché" Crédit : Capture France 2
Christophe Guirard
>
François Ruffin - On n'est pas couché 14 avril 2018 #ONPC

Que ce soit dans l'hémicyle ou sur les plateaux de télévision, les apparitions de François Ruffin passent rarement inaperçues. Député du groupe de la France insoumise à l'Assemblée, il tient dès que l'occasion se présente à se faire le porte-parole des sans-voix et à attirer la lumière sur des combats qu'il juge justes et sincères. En plein mouvement de grève à la SNCF, François Ruffin a profité de son passage dans "On n'est pas couché" pour venir accompagné de ceux qui se battent au quotidien pour la condition des classes populaires.

Le député insoumis a invité un cheminot de la SNCF à venir prendre le micro. Alexandre, cheminot à Melun (Seine-et-Marne) et affilié à la CGT, touche actuellement 1 800 euros nets mensuels et partira, selon François Ruffin, "à la retraite à 64 ans et touchera entre 1 100 et 1 200 euros". "Je défie n'importe qui de me dire quels sont nos avantages", explique Alexandre, qui avoue ne pas comprendre pourquoi tant de gens estiment que les cheminots bénéficient d'un statut privilégié. "On a l'impression qu'à la SNCF, on gagne des mille et des cents pour ne rien foutre", déplore-t-il, regrettant que l'image des cheminots soit pour certains celle de fainéants. Christine Angot intervient alors pour lui dire que "les gens savent très bien que ce n'est pas le cas" et que ces clichés sont véhiculés par "les politiques".

Ensuite, François Ruffin tend le micro à une déléguée syndicale employée du groupe Carrefour, actuellement touché par un mouvement social d'ampleur alimenté par une contestation des conditions de travail, du niveau des salaires et des menaces de licenciements."Les salariés en ont marre", explique-t-elle, pointant du doigt la détérioration des conditions de travail, pas seulement au sein du groupe Carrefour, mais dans tout le secteur de la grande distribution. Plutôt que de "travailler pour vivre", elle estime que les salariés "vivent pour travailler". "On en a marre que les riches en profitent sur notre dos", conclut-elle sous les applaudissements nourris du public de l'émission de Laurent Ruquier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision France 2 La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793022250
"On n'est pas couché" : François Ruffin invite un cheminot SNCF à s'exprimer
"On n'est pas couché" : François Ruffin invite un cheminot SNCF à s'exprimer
VIDÉO - Le député de la France insoumise, invité de l'émission de Laurent Ruquier, a évoqué les conflits sociaux actuels et convié sur le plateau deux protagonistes de ces luttes.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/on-n-est-pas-couche-francois-ruffin-invite-un-cheminot-sncf-et-une-employee-de-carrefour-7793022250
2018-04-15 02:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LJoSzRzFguxtF9f9uO9hdw/330v220-2/online/image/2018/0415/7793022295_francois-ruffin-sur-le-plateau-d-on-n-est-pas-couche.JPG