1 min de lecture Télévision

"On n'est pas couché" : BHL "ne croit pas au financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi"

VIDÉO - L'écrivain était invité sur le plateau de Laurent Ruquier, ce samedi 7 avril. L'occasion pour lui de s'exprimer sur nombre de sujets, dont la mise en examen de l'ancien Président.

>
Bernard-Henri Lévy - On n'est pas couché 7 avril 2018 #ONPC
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Il était l'invité politique d'On n'est pas couché, ce samedi 7 avril. Bernard-Henri Lévy, venu présenter son nouveau livre L'empire et les cinq rois, a longuement été interrogé par Laurent Ruquier et ses chroniqueurs sur divers sujets, principalement sur la politique intérieur et extérieure du pays.

Parmi eux, la question de la Libye. À propos de l'intervention française contre Kadhafi, après l'avoir reçu à l'Élysée, "ce qui comptait, c'était de sauver des corps", défend BHL. Qu'en était-il des réelles motivations de Nicolas Sarkozy pour intervenir en Libye ? "Il pensait peut-être acquérir de la popularité, il voulait se rattraper parce qu'il avait l'impression de s'être mal conduit en recevant Kadhafi", explique-t-il en répondant à une question de Laurent Ruquier.

L'ancien chef de l'État, également proche de l'écrivain, a été mis en examen fin mars pour "corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics" libyens. Une accusation que réfute catégoriquement Bernard-Henri Lévy sur le plateau d'On n'est pas couché. "Je ne crois pas au financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par Kadhafi", a déclaré l'écrivain, qui se dit même "fier" d'avoir été aux côtés de l'ancien président de la République dans son soutien au leader libyen.

Et d'ajouter : "je ne crois pas un instant, que l'homme que j'ai vu pendant toutes ces semaines, tous ces mois (...), ça ne tient pas une seconde". Il n'est pas nouveau que le philosophe défende Nicolas Sarkozy à propos de son intervention en Libye, à laquelle il a participé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants