1 min de lecture People

Natalie Wood : les secrets de la petite star d'Hollywood

PODCAST - Fille d'immigrés russes, devenue célèbre dans de nombreux films hollywoodiens, Natalie Wood vécut une vie pleine de succès, avant une fin, bien moins mémorable...

Jean-Alphonse Richard Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Natalie Wood : les secrets de la petite star d'Hollywood Crédit Image : Steve Wood/AP/SIPA | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard édité par Emilien Vinee

Natalie Wood ne fut jamais actrice. Toute sa vie, elle demeura l'enfant star des studios d'Hollywood. Une petite fille qui faisait tout pour rester dans la lumière, de peur que l'obscurité ne l'engloutisse. "Confidentiel" raconte la vie d'une femme, qui a tout fait pour rester à la surface, de peur de couler, elle qui ne savait pas nager...

Avant de s'appeler Natalie Wood, elle a été Natalia Nikolaïevna Zakharenko. Elle naît peu avant la Seconde Guerre Mondiale dans la baie de San Francisco dans une famille d'immigrés russes. Le père, Nikolaï, travaille comme docker, sur le port. Il boit beaucoup et laisse à son épouse, Maria, le soin de régner sur le famille

Sans cette mère, Natalia ne serait jamais devenue Natalie Wood, "la petite star d'Hollywood", comme titrera plus tard un célèbre journal... Sa mère est habitée par les superstitions, à l'écoute des diseuses de bonnes aventures. Elle croit aux bons et aux mauvais présages. Alors qu'elle est enceinte, Maria gagne quelques dollars grâce à un billet de loterie. Aussitôt elle s'exclame que la petite fille qu'elle porte encore en elle, sera "l'enfant de la chance"...

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants