3 min de lecture Télévision

Morini-Bosc : "Angot est à la nuance ce que les anges de NRJ12 sont à la grammaire"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur l'arrivée de l'écrivaine Christine Angot dans l'émission "On n'est pas couché", pour remplacer Vanessa Burggraf.

Christine Angot dans On n'est pas couché, le 29 août 2015
Christine Angot dans On n'est pas couché, le 29 août 2015 Crédit : Capture d'écran / France 2
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Mais oui, les décideurs ont le droit de changer d'avis, d'être prêts plus tôt que prévu, de respecter leur calendrier plutôt que le nôtre et de ne pas toujours nous tenir tous informés de leurs décisions. C'est le jeu, ma pauvre Lucette ! Et je le trouve finalement très sain.

C'est ce qui s'est passé avec Laurent Ruquier, à qui je donnais hier raison de vouloir se laisser le temps de la réflexion pour trouver la remplaçante de sa chroniqueuse Vanessa Burggraf, partie se faire voir sur France 24.

Sauf que sa réflexion est allée infiniment plus vite que prévu. On connaît en effet depuis quelques heures l'identité de sa remplaçante. Il s'agit de l'écrivaine Christine Angot. Oui, Christine Angot, est une femme qui écrit. Beaucoup. Est-ce suffisant pour être considérée comme un auteur ? Oui, sans doute, puisqu'elle est publiée ! Si on devait la définir en une phrase, on pourrait dire qu'elle est à la nuance et à la délicatesse de comportement ce que les anges de NRJ12 sont à la grammaire et à la bienveillance : cela ne va pas automatiquement ensemble...

Christine Angot a fasciné la productrice de "ONPC"

Comment l'idée de lui faire de la place dans émission son hebdomadaire est-elle venue à Laurent Ruquier ? Il semblerait qu'au cours d'une soirée entre amis, ils aient tous brassés des noms, en partie pour rire, en partie pour faire avancer le schmilblick et le débat à haut débit. Le nom de Christine Angot aurait alors été prononcé et aurait accroché l'attention générale, sur l'air de : "Ah! Eh! Oh!...mais...et pourquoi pas, ma foi". 

À lire aussi
La chanteuse Amel Bent médias
"The Voice" : Amel Bent vivement critiquée par plusieurs internautes

La cristallisation semble s'être faite d'autant plus rapidement que la productrice Catherine Barma avait été fascinée, au cours de L'Émission politique de Davis Pujadas sur France 2, par la passe d'armes entre François Fillon et la dame Angot. Quoi qu'il en soit, la proposition - Ô combien honnête - a été faite à madame Christine, qui a demandé un délai de réflexion, avant d'accepter. Elle a eu raison de le faire. J'entends par là que c'eût été idiot de sa part de refuser. Faut-il pour autant se réjouir qu'elle ait répondu positivement ? 

Elle me glace par son sectarisme, son intransigeance, son monde binaire sans grâce ni arrondis.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Au nom de l'inévitable buzz, évidemment oui. Pour le reste, il faut voir, évaluer, jauger et juger. Que ce soit un vrai "coup médiatique", intelligent, pensé et réfléchi (plus "réfléchi" que notre penseuse), aucun doute là-dessus. L'audience sera là assurément, parce que les coups d'éclat le seront également. Il est prévu qu'elle soit imprévisible.

Comme ce point-là est garanti, les points d'audience le seront aussi. Même pour moi c'est "insupportablement" tentant de la regarder à la rentrée, alors qu'elle me glace par son sectarisme, son intransigeance, son monde binaire sans grâce ni arrondis. Oui, c'est une évidence qu'elle refusera systématiquement d'arrondir les angles, tous les angles, et si c'est excellent pour l'audimat, je me demande si ce sera viable sur le long terme. 

Angot agresse par principe son interlocuteur. Sans aucun sens de l'autodérision.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Pas sûr non plus que la présence de deux écrivains soit par ailleurs si bénéfique ou souhaitable que cela. Mais on aurait tort de déduire de mes cogitations que je suis contre cette nomination. Non, je suis simplement triste de devoir être pour, d'être obligée d'admettre que l'idée, elle, est brillante. Mais comment pourrais-je dire que Laurent Ruquier a raté son coup ? Nous sommes à deux mois de la première de ONPC nouvelle saison et regardez comme, déjà, "tout le monde en parle". C'est dire s'il a "tapé dans le mille". 

Tant pis dès lors que j'ai parfois envie de la taper tout court ! Notamment quand elle agresse par principe son interlocuteur. Sans aucun sens de l'autodérision. Sans second degré. Avec plus d'humeurs que d'humour. Mais on l'a compris, je serai bien sûr chaque samedi sur la 2 dès 23 heures, et vu le "bruit" que va faire l'émission, je ne peux que répéter en conclusion que définitivement, le samedi, "on n'est pas couché" !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants