1 min de lecture Télévision

Maïtena Biraben, Ali Baddou, Yann Barthès : quand les vedettes de Canal+ claquent la porte

INFOGRAPHIE - Jeudi 2 juin, la présentatrice du Grand journal et Ali Baddou, animateur au "Supplément", ont annoncé leur départ de la chaîne.

Maïtena Biraben, Ali Baddou, Yann Barthès : quand les vedettes de Canal+ prennent le large
Maïtena Biraben, Ali Baddou, Yann Barthès : quand les vedettes de Canal+ prennent le large Crédit : AFP / Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

C'est un vent de départ qui souffle décidément sur Canal+. Après Yann Barthès, qui avait annoncé son départ du Petit Journal le 9 mai 2016 pour TF1 et TMC, c'est au tour de Maïtena Biraben et d'Ali Baddou de quitter le navire de la chaîne privée.

Et les chroniqueurs vedette ne sont pas les seuls à faire leurs adieux à Canal+. Ophélie Meunier, chroniqueuse à la Nouvelle Édition, s'apprête à rejoindre M6 pour présenter l'émission Zone Interdite. Bruce Toussaint, lui, met fin à une collaboration de 22 ans avec le groupe Canal pour rejoindre C à Vous, sur France 5. De son côté, Grégoire Margotton, commentateur vedette de la chaîne privée depuis 1992, s'est tourné vers TF1, où il remplace d'ores et déjà Christian Jeanpierre. Thomas Thouroude, enfin, quitte également Canal+, probablement pour rejoindre France 2.

Quand les vedettes de Canal+ prennent le large
Quand les vedettes de Canal+ prennent le large Crédit : Camille Kaelblen / RTL.fr

L'effet Bolloré en cause

Mais pourquoi tous ces départs ? Pour le manque de prise de risques, déjà : cette saison, Canal+ a du faire face à une chute des audiences et une fuite des abonnés. Le temps de l'esprit défricheur et irrévérencieux ne semble être désormais plus qu'un vieux souvenir, les émissions les plus innovantes comme Les recettes Pompettes avec Monsieur Poulpe et Antoine de Caunes étant reléguées dans les tréfonds de la grille de programmation.

Autre raison qui pourrait bien expliquer cette hécatombe : l'effet Bolloré. Le nouveau grand patron a fait tomber les têtes dès son arrivée à Canal+, mais pour les animateurs épargnés, la situation n'a pas toujours été simple à gérer. En quelques semaines, Maïtena Biraben est ainsi passée du statut d'animatrice sérieuse à celui de "chouchoute" du patron. Une image dont elle a tenté de se détacher, mais en vain. Seule solution viable : faire ses adieux à la chaîne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Canal+ Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants