3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Super Nanny a un réel amour pour les mômes"

ÉDITO - Retour sur la polémique autour de Super Nanny, visée par une pétition ayant réuni plus de 2.000 signatures.

Super Nanny est accusée de "violence éducative"
Super Nanny est accusée de "violence éducative"
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Pardon de faire partie de ceux qui s'obstinent à étudier les infos qui leur sont soumises, infos à forte teneur en "buzz", évidemment. La nuance n'est pas la chose la mieux perçue à l'heure actuelle, mais tant pis. Il y a urgence à rester constant. Constante. Et là, mécontente. À propos de la nouvelle "polémique-medias" qui agite un milieu "en manque" de "révélations pseudo sulfureuses".

Cette nouvelle '"affaire" nous vient cette fois de Bernadette Gautier, thérapeute de son État... Qu'a-t-elle fait, Bernadette ? Je n'ose pas dire qu'elle a vu la vierge comme Bernadette Soubirous dans la grotte, non ! Elle vient, elle, de faire parvenir au CSA une pétition signée par 2.000 personnes en 3 ans (!), appuyée par 68 autres téléspectateurs. Le sujet de mécontentement? "Super Nanny", alias Sylvie Jenaly, cette "nounou" que des parents débordés, dépassés, déprimés, désespérés, appellent pour les aider à gérer une progéniture ingérable, avec des conseils d'intérêt général ! 

Des accusations infondées

Que demande Bernadette, qui a par ailleurs écrit à François Hollande (ben voyons) ? Tout simplement la suppression de l'émission (ben pardi). Elle accuse la "nanny du groupe TF1" de "violence éducative", citant comme exemple de "séquelles psychologiques irréversibles" le fait que l'on voit une maman laver les dents de son garçon de 11 ans.

À lire aussi
Générations Génériques : Champs Elysees Télévision
Générations Génériques : Champs Elysées

Et de préciser : a) Que les enfants sont filmés à un âge où "ils ne sont pas aptes à donner un consentement éclairé" et b) Que ces émissions étant multiprogrammées, il y a "redite dans l'humiliation". C'est noté. Faisons donc maintenant comme le moineau qui picore grain par grain, en reprenant point par point.

D'abord les rediffusions. Elles peuvent en fait s'arrêter du jour au lendemain pour chaque famille qui en fait la demande. Ensuite les enfants qui "ne donnent pas un consentement éclairé"... C'est très vrai, mais n'est-ce pas le principe même de l'"éducation", le fait que les adultes "décident", en espérant "bien agir" sans être sûrs d'y parvenir ? Demande-t-on aux bambins baptisés ou circoncis s'ils veulent l'être ? Demande-t-on aux enfants vaccinés s'ils sont pour, et sollicite-t-on le "consentement éclairé" de tous les écoliers montrés dans de nombreux reportages ? Ce sont les parents qui donnent l'accord de diffusion. Est-ce la personnalité de Sylvie Jenaly qui horripile Bernadette ? 

Qui dénonce les thérapeutes ?

Qu'il me soit dès lors permis de passer de l'autre côté de l'écran, pour attester du réel amour de cette éducatrice pour les mômes. Combien de fois l'avons-nous vue s'occuper et se préoccuper de groupes de jeunots, "hors champ" mais dans les prés ! Qu'il faille contrôler les contenus-télé comme on contrôle le débit d'un fleuve, c'est impératif. Mais impossible d'approuver cette manie qui consiste aujourd'hui à saisir le CSA pour tout et n'importe quoi, faisant de lui un tribunal révolutionnaire.

Et, au fait, qui interpelle les thérapeutes ? On peut en effet montrer une émission du doigt...Mais qui remet en cause ces spécialistes bardés de plus de certitudes encore que de diplômes, et qui imposent leurs méthodes à des familles déjà écrasées de culpabilité. J'en connais. J'en connais trop.

Si certains sont exceptionnels dans leur travail d'accompagnement "parents-enfants", combien d'autres sont dans le meilleur des cas inefficaces donc inutiles, dans le pire des cas nocifs donc dangereux. Et dans tous les cas coûteux. Quel recours ont alors les familles en plein désarroi ? Quel CSA peut les aider ? Aucun ? On est d'accord ! Alors Bernadette, votre opinion nous intéresse...mais ce serait bien que vous ne fassiez d'enfant dans le dos de personne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Isabelle Morini-Bosc Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785922971
Isabelle Morini-Bosc : "Super Nanny a un réel amour pour les mômes"
Isabelle Morini-Bosc : "Super Nanny a un réel amour pour les mômes"
ÉDITO - Retour sur la polémique autour de Super Nanny, visée par une pétition ayant réuni plus de 2.000 signatures.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-super-nanny-a-un-reel-amour-pour-les-momes-7785922971
2016-11-22 19:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DNHgT3v5kB20A3ea1dGTzw/330v220-2/online/image/2016/1122/7785923111_super-nanny-est-accusee-de-violence-educative.jpg