3 min de lecture Attentats à Bruxelles

Isabelle Morini-Bosc : "Le final des 'Experts' commençait par un attentat suicide, le diffuser était impensable"

ÉDITO - À la suite des attentats qui ont frappé Bruxelles ce mardi 22 mars, TF1 a déprogrammé le final des "Experts". Les images auraient pu heurter certains téléspectateurs.

"Les Experts", diffusé sur "TF1"
"Les Experts", diffusé sur "TF1" Crédit : CBS Entertainment
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

TF1 allait-t-elle maintenir ce mardi 22 mars la diffusion des Experts, dans un contexte terroriste aussi épouvantable ? Evidemment non. C'était impossible, impensable. Ils sont remplacés par Esprits criminels. Il n'y a certes pas toujours lieu d'établir des liens entre la réalité et son actualité d'un côté, l'action de polars réalistes de l'autre, mais la chaîne préparait logiquement tôt le matin, le retrait d'une fiction commençant par un attentat suicide dans le plus gros casino de Las Vegas.

Il n'est certes pas question d'un acte de kamikaze djihadiste comme nos Experts le supposent et le redoutent au départ, mais l'impact est hélas comparable. Dans les reportages passant en boucle ou dans ce téléfilm clôturant 15 ans d'expertises des as de Vegas, on voit partout des images diaboliquement identiques. Des victimes civiles chopées puis éparpillées par le fer et le feu, comme cette serveuse brutalement privée de ses jambes, toutes deux arrachées, et que l'on voit mourir sur une civière.

Un téléspectateur inattentif ou occupé n'ayant pas vu la transition entre le réel et ce qui en est inspiré, aurait pu penser être encore devant les infos après le démarrage du programme de la soirée. Et sans être une maniaque du principe de précaution qu'on fait actuellement jouer pour tout et n'importe quoi, il faut admettre que là, il s'impose. D'autant que les spéciales vont évidemment légitimement se succéder et se multiplier partout

"Indécent d'ajouter de la détresse à la détresse"

Ce serait dès lors indécent d'ajouter de la détresse à la détresse. Du stress au stress. Cela dit et quelle que soit la future date de programmation, on peut tout de même signaler et souligner la qualité humaine des Experts, série suivie avec enthousiasme par plus de 13 millions de personnes aux États-Unis. Dans ce final, le principal n'est d'ailleurs pas l'intrigue policière, mais l'humanité des personnages.

À lire aussi
Le dessinateur Riss (au centre), rédacteur en chef de Charlie Hebdo, à Paris le 10 janvier 2016. Attentats à Bruxelles
Attentats à Bruxelles : "Charlie Hebdo" sort une couverture sulfureuse

Si on devait fabriquer un nouveau générique sur l'air de La mamma d'Aznavour, on dirait ils sont revenus, ils sont tous là, on va mourir à Vegas. Oui, après 15 ans et 335 épisodes, les Experts ferment pour de bon leur labo, cette dernière ligne droite permettant surtout de revoir l'équipe de l'époque épique, au complet dans ce solde de tous comptes attachant avec William Petersen (Grissom) et Marg Helgenberger (Willow). La seconde, devenue agent du FBI, est la propriétaire du casino où l'attentat a eu lieu, et le premier a quitté le Criminal Service of Investigation parce qu'il préfère les requins des mers à ceux de Las Vegas.

La boucle est bouclée

Les Experts ont fidélisé jusqu'à 23 millions de téléspectateurs aux États-Unis, 11 en France, et peuvent se vanter d'avoir provoqué un houleux débat d'idées lorsqu'ils sont arrivés en 2006 à 20h50 après avoir connu la tranche du dimanche après-midi, puis la deuxième partie de soirée. Pensez, ils prenaient la place du sacro-saint film du dimanche soir, attaquant notre exception culturelle à eux tous seuls. C'est aussi dans Les Experts qu'on a vu le plus grand nombre de guests, de Justin Bieber à Taylor Swift et cette fin donne le sentiment euphorisant que la boucle est bouclée. Aussi bouclée que le criminel l'est à la fin. Parole d'experte.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Bruxelles Télévision Isabelle Morini-Bosc
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants