Isabelle Morini-Bosc : "Pourquoi faudrait-il avoir honte d'aimer 'The Island' sur M6 ?"

ÉDITO - Le programme de survie diffusé par M6 a fait les frais de mauvaises audiences, mais ce n'est pas pour cela qu'il faut s'interdire de l'apprécier.

Les candidats de "The Island, Seuls au monde", diffusé sur M6
Crédit : M6
Les candidats de "The Island, Seuls au monde", diffusé sur M6

Vous viendrait-il à l'esprit de dire que des sandwiches industriels sont les meilleurs, sous prétexte (et sous emballage) que ce sont les plus achetés ? À l'opposé, prétendriez-vous que des produits de ferme bio vendus aux "locaux" sont mauvais car pas connus au-delà de 100 kilomètres à la ronde ? Non, bien sûr. Vous n'affirmeriez pas non plus qu'un produit très vendu est forcément bas de gamme, et un produit cher forcément génial.

Mais alors pourquoi ce qui semble évident dans l'alimentation ne l'est-il pas dès qu'il s'agit de télévision ? De nombreux critiques (dont moi) affirment tout et son contraire. D'un côté que TF1 fait de l'audience en gavant le public de productions bourratives faciles, de l'autre que la chaîne a raté son coup quand elle promeut un programme plus confidentiel. Si, c'est arrivé. Comme il arrive régulièrement que nous dénoncions la dictature de l'audimat tout en ne prenant nous-même en compte que ce critère.

Si je pense plus précisément à cette tyrannie audimatique aujourd'hui, c'est parce que je suis au cœur d'un harcèlement oral, vocal, social... depuis la publication des audiences à 9 heures. En cause et en jeu, la relativement faible audience de The Island hier sur M6 (2,3 millions de téléspectateurs environ). Dans ce programme, on le sait, 2 groupes (15 femmes, 15 hommes), doivent survivre dans deux îles du Pacifique en ne pouvant compter que sur leur union pour faire front.

Une contre-performance due à un public éparpillé

Moi, j'apprécie cette émission à émotions, à sensations, sans élimination, qui prouve qu'ensemble on est plus fort, et qui donne de vrais tuyaux de survie pour se sortir de tout... y compris des commentaires douteux ! Par exemple sur ces audiences qui sont tombées en signalant un programme ayant lui aussi chuté. Quasiment plus personne ne dissocie quantité et qualité. Un auditeur m'a même dit : "J'ai honte parce que que moi, ça m'a plu". 

Pourquoi honte ? Parce que le programme a autant pris l'eau que les filles arrivant à la nage sur l'île ? Non, seuls les candidats ont parfois touché le fond. En quoi le programme est-il indigne ? En quoi, surtout, est-il différent des expériences de survie tentées autrefois sur Arte et alors saluées comme géniales ? Et qu'est-ce que Survivor (Koh-Lanta, en France), sinon un jeu inspiré d'un vrai programme scientifique ? Comment expliquer cette contre-performance ? Déjà par l'éparpillement du public: Une bonne partie s'est même retrouvée sur France 2 pour la spéciale Jacques Brel dont le bon score a surpris (en faisant jeu égal avec Plus belle la vie). Résultat : il y avait hier 11,4 millions de téléspectateurs rien que sur TF1, la 2 et la 3.

Ensuite, la première saison n'avait pas subi la concurrence de Koh-Lanta. Ceux qui ont suivi des épreuves à forte teneur en sueur vendredi dernier n'avaient peut-être pas envie de remettre ça dès hier... même s'il n'y a évidemment pas lieu de comparer. Dans Koh-Lanta, ils tournent en rond, éliminés un par un. Dans The Island, ils doivent tailler la route et faire corps. Soudés. Alors pourquoi les dessouder ? Sans doute était-ce en revanche une erreur de calcul d'avoir attendu 22h15 pour montrer les mésaventures (passionnantes) des femmes. Reste qu'il est urgent d'attendre avant d'affirmer que le programme "boit le bouillon". Lui aussi.

La rédaction vous recommande
par Isabelle Morini-BoscJournaliste RTL
Suivez Isabelle Morini-Bosc sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782402993
Isabelle Morini-Bosc : "Pourquoi faudrait-il avoir honte d'aimer 'The Island' sur M6 ?"
Isabelle Morini-Bosc : "Pourquoi faudrait-il avoir honte d'aimer 'The Island' sur M6 ?"
ÉDITO - Le programme de survie diffusé par M6 a fait les frais de mauvaises audiences, mais ce n'est pas pour cela qu'il faut s'interdire de l'apprécier.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-en-quoi-the-island-est-il-different-des-experiences-de-survie-tentees-sur-arte-7782402993
2016-03-16 19:19:00
http://media.rtl.fr/cache/X9uRAQZsLeA3cbkq5C2-tg/330v220-2/online/image/2016/0316/7782403448_les-candidats-de-the-island-seuls-au-monde-diffuse-sur-m6.png