1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "La télé est loin d'être moribonde, même pendant les fêtes"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "La télé est loin d'être moribonde, même pendant les fêtes"

ÉDITO - Succès de "Danse avec les Stars" sur TF1, M6 qui bat son record d'audience avec "Belle et Sebastien", et des téléfilms de Noël très suivis : la programmation des fêtes est réussie.

Triwap, un trio de de choc au théâtre Trévise
Triwap, un trio de de choc au théâtre Trévise
Crédit : Rémi
Isabelle Morini-Bosc

Qu'est-ce que cela veut dire déjà, avoir de l'entregent ? Ah oui, savoir jouer de ses relations pour arriver en société. Et bien j'ignore si le jeune chanteur Loïc Nottet (19 ans) a de l'entregent, mais il a de l'entrejambe. Ça, c'est sûr ! Dans tous les sens du terme ( pardon !). Il l'a prouvé en participant à Danse avec les stars, télé-crochet qu'il a gagné hier. Il faut effectivement en avoir (re-pardon !), de l'entrejambe, pour se montrer quand on a comme lui le goût de la discrétion jusqu'à l'effacement. Discrétion même visuelle, avec ce physique pâle qu'on dirait délavé par l'eau. Or quand il danse, il devient tous les éléments à lui tout seul, une magnifique force ravageuse, dévastatrice. C'est simple, c'est Peter Pan qui aurait vu et connu le loup. Mieux : qui devient un loup.

Dès la première émission, j'attendais la victoire de ce néo-zazou classique qui a fini 4e de l'Eurovision (derrière Il vivo, 3 feux-follets italiens), et qui aurait dû finir premier. Sa victoire est d'autant plus "phénoménale" que ses prodigieux rivaux n'ont fait aucun "faux pas" (les chanteurs Olivier Dion - canadien torride - et Priscilla, ravissante fée clochette à qui il ne manquait même pas les ailes, tant elle était aérienne). Sauf qu'Olivier le belge, il était LA danse. Celui pour qui on envoie tout valser. Les juges notaient Loïc, et Loïc Nottet remerciait. Humblement. C'est dire si je suis contente de cette finale à l'audience en hausse (5,3 millions de téléspectateurs), un spectacle complet avec des coaches qui, en dansant sur le plateau, se sont montrés plus forts en jeux de jambes qu'en jeux de mots.

Des programmations de Noël réussies

Et puisqu'on en est aux roucoulades de saison, saluons une nouvelle fois le dispositif de Noël de M6 avec des téléfilms-sparadrap qui, dès le 30 novembre à 13h45, ont enchanté au quotidien plus de 1,7 millions de ménagères (et les autres), soit un record mérité. Idem pour France 3 et D8, qui ont proposé, un Murdoch de Noël dimanche dernier (2e en audience dès 20h55) pour l'une, et l'autre un très anglais Barnaby de Noël pas bourratif malgré le plum-pudding.

En revanche, on note dans les émissions à venir plus d'images que de mages (les rois mages, forcément), et il sera de nouveau moins question (spéciales gastronomie oblige), du Jésus de la crèche que du jésus de Lyon qui, faut-il le rappeler encore, est un saucisson. Mais terminons plutôt par une info inconnue du grand public : la diffusion de Belle et Sébastien (2013) lundi sur M6 (leader en audience) a dopé la fréquentation en salle de Belle et Sébastien 2. Les téléspectateurs ravis ont en effet voulu voir la suite dès le lendemain au cinéma (soit plus de 95.000 spectateurs contre 65.000). C'est assez fort - mais oui - pour être signalé.

Et une info en cachant une autre, sachez également que le public-télé passe de nouveau actuellement 3h47 par jour devant le petit écran. Aucune raison certes de s'en glorifier, mais toutes les raisons de rappeler que la télé, dite moribonde, est en fait loin de l'être. Elle reste le premier "loisir" des Français dans un quotidien qui comporte souvent plus d'embûches que de bûches... de Noël, cela va de soi. Un Noël que je vous souhaite chaleureux et qui est déjà plein de l'amour que RTL et moi vous portons. Or donc oui, très Joyeux Noël à tous.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/