2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Dans 'Le Supplément', la boutade n'a pas davantage réussi à Michel Field"

ÉDITO - Le directeur de l'information de France Télévision est dans la tourmente depuis son passage dans l’émission "Le Supplément". Il s'est en effet permis quelques mots voulus drôles mais qualifiés au final d'insultants.

Isabelle Morini-Bosc : "Michel Field a moins l'image du meneur d'hommes que celle d'un individualiste
Isabelle Morini-Bosc : "Michel Field a moins l'image du meneur d'hommes que celle d'un individualiste Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Récapitulons. Qu'a dit au juste Michel Field sur le plateau de l'émission Le Supplément, cette hebdo politico-médiatique d'Ali Baddou proposée dimanche à 12h55 sur Canal + ? En gros et donc sans faire de détails ni de quartiers, le patron de l'information de France Télévision a un tantinet provoqué les syndicats de son groupe en vantant la future fusion, sans effusions, des rédactions du groupe, ce qui semble indiquer chez lui une certaine propension à la candeur, voire un goût prononcé pour les emmerdes et la gestion de crise. À condition de savoir ou pouvoir gérer. 

Il a également déploré l'impossibilité de garder aujourd'hui sous silence à France Télévision un projet, une négo, une décision. Ce n'est pas des fuites, c'est le Niagara. Personne ne lui a dit qu'à ce poste-là (hélas), la sécurité garde plus sûrement les locaux que les secrets ? Est ensuite venu sur le tapis, ou plutôt sur le plateau, le cas des deux présentatrices d'Envoyé Spécial. L'audience s'est essoufflée, c'est vrai que ce n'est pas toujours faux. 

La semaine où Donald Trump gagne plein de primaires, j'attends d'Envoyé Spécial du grand magazine or l'émission propose cette semaine-là un sujet sur les pièces détachées. Et alors ? N'y avait-il pas de la place pour ce sujet et aussi pour Trump, le primaire à mettre également selon lui en pièces détachées ? Et pourquoi, dès lors, avoir envoyé peu avant un communiqué ultra œcuménique saluant le travail de Guilaine Chenu et Françoise Joly, officiellement recyclées ? Le gros du travail diplomatique était fait, et les deux journalistes contraintes à la modération publique, façon "ce poste ne nous appartient pas", etc. 

À lire aussi
Daphné Bürki, Jade et Eric Dussart Eric Dussart
Daphné Bürki : "Un snobisme incroyable pour la télé en journée !"

La blague n'est pas passée

Dans Le Supplément, la boutade n'a pas davantage réussi à Michel Field. Il avait d'abord évité le piège, signalant que le présentateur de Complément d'enquête Nicolas Poincaré (officiellement remplacé) aurait toujours sa place dans ce magazine. Mais pourquoi diable avait-il ajouté "Ne te suicide pas tout de suite, Nicolas". Aïïï ! Gros loupé, la boutade se devant d'être drôle ce qui, là, n'était pas vraiment le cas. Cela n'aurait-il pas pu arriver à chacun d'entre nous ? Bien sûr que si, mais chacun d'entre nous n'est pas patron de l'information de France Télévision. À ce propos, Le Supplément étant enregistré, n'a-t-il pas négocié le retrait du propos litigieux ? L'a-t-il demandé et pas obtenu ? 

Une chose est sûre, ces incidents de parcours gomment ce qu'il a dit d'intéressant  dans l'émission. C'est un peu comme un marin qui, après avoir refait le fond de son bateau, se saborderait en ouvrant lui-même une voie d'eau. Pas sûr qu'elle le submerge. Mais sûr qu'elle va l'éclabousser. Tout va remonter et faire des vagues. Les décisions sont jugées incohérentes et arbitraires (les filles d'Envoyé Spécial rassurées le matin, remplacées l'après-midi).

Le futur magazine politique de 20h15 du jeudi de France 2 produit en externe (une première) la spéciale de jeudi qui devrait énerver l'Elysée accusée d'interventionnisme sur la préparation de la soirée. Supposée ou réelle, cette rumeur va forcément fragiliser un Michel Field devant tourner sur lui-même pour prévenir tous les dangers. Un peu le principe de l'arrosage alternatif de jardin. Ses amis (de tous bords politiques, on l'a compris) affirment qu'il en a vu d'autres. C'est tout le mal qu'on lui souhaite ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision People Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782793711
Isabelle Morini-Bosc : "Dans 'Le Supplément', la boutade n'a pas davantage réussi à Michel Field"
Isabelle Morini-Bosc : "Dans 'Le Supplément', la boutade n'a pas davantage réussi à Michel Field"
ÉDITO - Le directeur de l'information de France Télévision est dans la tourmente depuis son passage dans l’émission "Le Supplément". Il s'est en effet permis quelques mots voulus drôles mais qualifiés au final d'insultants.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-dans-le-supplement-la-boutade-n-a-pas-davantage-reussi-a-michel-field-7782793711
2016-04-12 20:03:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lPfgxS6tZIJ422TGfSszKQ/330v220-2/online/image/2015/1208/7780785534_000-par7973169.jpg