1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Catherine et Liliane devraient disparaître 'au quotidien' sur Canal +"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Catherine et Liliane devraient disparaître 'au quotidien' sur Canal +"

Yann Barthès, Maïtena Biraben, Guilaine Chenu et Françoise Joly... Saluons ceux qui quittent leurs émissions, changent de chaîne. Ces présentateurs qui, au fil des années, ont su nous divertir, voire nous faire rire, voire nous instruire.

Catherine et Liliane pour la dernière du "Petit Journal"
Catherine et Liliane pour la dernière du "Petit Journal"
Crédit : Capture d'écran Canal+
Isabelle Morini-Bosc

"Ceux qui vont mourir te saluent", disaient autrefois les gladiateurs à leur empereur. Sans aller jusque-là, ceux qui vont partir nous saluent ! Nous saluons en retour ceux qui vont partir, ces présentateurs qui, au fil des années, ont su nous divertir, voire nous faire rire, voire nous instruire. Et peu importe qu'ils m'aient parfois exaspérée, nous les remercions tous... Enfin remercier, si on ose dire, puisque certains l'ont tout de même été. Ils partent au moment où de nombreux français se préparent à troquer la serviette de bureau contre celle de plage ; au moment où les téléspectateurs s'intéressent plus à la météo estivale qu'aux avis de tempête sur les médias. 

Ont d'ailleurs achevé de détourner notre attention du mercato, les manifs, le Brexit, ou encore le projet d'aéroport des Landes (tant pis pour le devoir de réserve, je souhaite, à propos de réserve, surtout naturelle, que le non l'emporte nettement). Mais prenons donc tout de même le temps de féliciter aujourd'hui pour leur savoir et leur savoir-faire Guilaine Chenu et Françoise Joly, les deux camarades-présentatrices d'Envoyé Spécial, bientôt remplacées à la présentation de l'émission par Elise Lucet. Il serait moche, au nom de celle qu'on va apprécier demain, d'oublier de congratuler celles que l'on a appréciées jusqu'à aujourd'hui. 

Les adieux pudiques d'Yves Calvi sur France 5

Le journalisme, c'est certes subjectif mais mon seul objectif est là de rendre hommage... Or donc oui, d'abord merci aux camarades du magazine de France 2 qui, après 16 ans "aux manettes", ont montré hier leur émotion à quelques 2,3 millions de téléspectateurs. Un peu plus tôt sur France 5, c'est notre ami Yves Calvi qui faisait à ses équipes des adieux pudiques dans C dans l'air. En partance pour le futur 18-20 heures de LCI, il a eu un mot pour tous, tandis que défilaient en bas de l'écran les commentaires de ses troupes, de "Merci pour toutes ces belles années" à "Yves, tu as encore laissé tes clefs sur ton scooter. Clément".

Ces adieux-là ont toutefois été moins médiatisés que ceux du Petit Journal de Yann Barthès sur Canal +, lui aussi en partance pour le groupe TF1. Ah, souvenons-nous de cette année 2004 (j'en étais) où Le Petit journal n'était qu'une chronique dans le Grand Journal, et Yann Barthès qu'une voix off ! On le retrouvera à la rentrée prochain sir TF1 et sur TMC, sans doute sans Catherine et Liliane qui devraient disparaître "au quotidien" (vœu dit-on d'Alex Lutz) pour faire désormais des apparitions sur la chaîne. Quant au Grand Journal, mi-crypté-mi-clair à la rentrée dit-on, il devrait intégrer les Guignols et un "Petit Journal remanié". Vérification lundi avec l'annonce officielle du nouveau Canal+. Pour savoir, il suffit finalement d'attendre !

Un nouveau "Grand Journal" sans Maïtena Biraben

À lire aussi

Ce sera une formule de toutes façons sans Maïtena Biraben, dont c'est ce soir la der des der à la présentation de ce Grand Journal. Jusqu'au bout, et pas seulement parce qu'elle négocie encore son départ, elle s'est concentrée sur son travail, "encaissant" avec droiture (donc sans coups tordus) des articles gratuitement méchants de la part de ceux-là même qui l'encensaient hier encore, quand François Hollande la choisissait pour expliquer son action. On lui souhaite d'autres belles aventures. Sans personne à ses basques... si j'ose dire puisque basque, elle l'est effectivement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/