1 min de lecture Hermès

Hermès répond à Jane Birkin, qui veut faire débaptiser le sac portant son nom

Dans une déclaration au magazine "People", Hermès dément utiliser les peaux de crocodiles maltraités pour la fabrication des sacs Birkin.

Le logo de la société Hermès dans les locaux parisiens, le 3 juin 2013
Le logo de la société Hermès dans les locaux parisiens, le 3 juin 2013 Crédit : AFP / ERIC PIERMONT
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Jane Birkin ne veut plus voir son nom rapproché du mythique sac en crocodile produit par la maison Hermès. Comme l'affirmait l'actrice britannique à la presse mardi 28 juillet 2015, c'est après avoir visionné un documentaire de l'association américaine de défense des animaux Peta qu'elle a été scandalisée "des pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage" pour la confection des sacs Hermès portant son nom.

La société de maroquinerie a depuis répondu à l'actrice dans le magazine américain People : "Jane Birkin a exprimé ses inquiétudes par rapport aux pratiques d’abattage de crocodiles. Cela fait de nombreuses années que nous entretenons une relation amicale et confiante et ses remarques n’entacheront en rien nos rapports. Hermès respecte et partage ses sentiments ; nous aussi avons été choqués par les images diffusées récemment. Une investigation est en cours dans la ferme du Texas où la vidéo a été tournée. Toute infraction aux règles sera rectifiée et sanctionnée. Hermès précise que la ferme n’appartient pas à la maison française et que les peaux de crocodile livrées ne sont pas utilisées dans la production des sacs Birkin."

Vendu entre 33.000 et 392.000 euros, le sac "Birkin" a toujours été l'un des best sellers de la marque de luxe, acheté et porté par de nombreuses stars hollywoodiennes, de Jennifer Lopez à Victoria Beckham, en passant par Kim Kardashian. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hermès Jane Birkin Luxe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants