2 min de lecture CSA

Grève à iTélé : le CSA envisage des sanctions

INVITÉ RTL - Le président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, Olivier Schrameck, revient sur le conflit qui oppose les salariés et la direction de la chaîne.

Philippe Robuchon Les Dessous de l'Ecran Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Grève à iTélé : Olivier Schrameck envisage des sanctions Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen et La rédaction numérique de RTL

Il sermonne les médias sur le traitement des attentats, s'implique dans le conflit à iTélé et compte les temps de parole des candidats à la présidentielle... Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) est sur tous les fronts et, en ce dimanche 13 novembre, son directeur, Olivier Schrameck, a qualifié le comportement des médias de "responsable" durant la terrible nuit des attaques. Sa crainte était de revivre les problèmes vécus dans plusieurs rédactions lors des attentats de janvier 2015.

"Il y a un an, j'ai mis tout de suite une équipe d'observateurs qui a travaillé toute la nuit du 13 novembre mais, ce que j'ai pu observer, c'est que les leçons avaient été tirées", détaille Olivier Schrameck. "Nos interlocuteurs des télévisions et des radios ont toujours l'impression d’être engagés dans une course de vitesse avec les réseaux sociaux mais la responsabilité éditoriale qui permet de croiser les informations et de les vérifier est fondamentale", rappelle-t-il. Les événements ont selon lui montré que le public était attaché à la marque de contrôle des rédactions françaises. 

À propos du conflit qui oppose les salariés à la direction depuis plusieurs semaines à iTélé, Olivier Schrameck a adressé à la chaîne deux mises en demeure, l'une concernant le contenu de l'émission de Jean-Marc Morandini et un second concernant l'absence de comité d'éthique au sein de la rédaction. "Nous n'avons pas encore toutes les cartes en main dans ce dossier", regrette le président du CSA.  Il n'hésite pas à envisager des sanctions financières ou d'interruption de diffusion contre iTélé si la direction ne remet pas rapidement en place un comité d'éthique. Cependant, il concède que "la cessation complète de diffusion, infligerait une sanction plus grave à la rédaction qu'à la direction" tout en assurant n'avoir "aucun problème avec Vincent Bolloré" et avoir "des relations extrêmement claires avec lui". 

L'actu média de la semaine

- Le journaliste français Olivier Bertrand, reporter du média en ligne Les Jours, arrêté vendredi 11 novembre par les autorités turques durant un reportage à Gaziantep, près de la frontière syrienne, a été remis en liberté dimanche 13 novembre et se trouvait dans un avion pour la France.

À lire aussi
Hervé Bourges s'est éteint à Paris à l'âge de 86 ans people
Hervé Bourges, figure des médias et de la francophonie, est mort à 86 ans

- Plus de deux millions d'utilisateurs du réseau social Facebook ont découvert leurs propres morts sur leur profil : une petite fleur et le message "En souvenir de". Même son fondateur Mark Zuckerberg a été déclaré mort par sa propre entreprise. "Une terrible erreur", selon Facebook.

- Canal Plus a perdu plus de 500.000 abonnés en un an depuis la reprise en main musclé du groupe Bolloré. Entre les audiences en chute et les personnalités emblématiques qui partent, Canal Plus veut tout faire pour inverser cette tendance avec de nouvelles offres commerciales.

- Michel Field, reconnaît que l'audience de la nouvelle chaîne info du service public est très faible mais le patron de l'information de France Télévisions se refuse à parler d'échec. Pour l'instant, France Info, lancée début septembre culmine à 0,2 % de part d'audiences. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
CSA ITélé Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants