1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Delphine Wespiser explique son "Que fait la police ?" polémique posté sur Instagram
2 min de lecture

Delphine Wespiser explique son "Que fait la police ?" polémique posté sur Instagram

VIDÉO - L'ex-Miss France est revenue sur sa critique de la police après le vol dont elle fut la victime. Sur le plateau de "TPMP", elle a joué la carte de l'apaisement.

L'ancienne Miss France Delphine Wespiser
L'ancienne Miss France Delphine Wespiser
Crédit : FADEL SENNA / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Delphine Wespiser est contrainte de rétropédaler. L'ancienne Miss France sacrée en 2012 a fait polémique sur Instagram après l'agression dont elle fut la victime. Sur le réseau social, Delphine Wespiser a expliqué s’être fait “agresser dans la rue”. “En un tour de passe-passe, ma montre a disparu”. Elle a précisé "avoir tourné une heure pour retrouver son agresseur. Nous n’avons pas vu une seule patrouille de police pendant tout ce temps (...). Marre de ce pays, que fait la police ?”, s'est-elle exclamée. 

Une mise en cause qui n'a pas du tout plu à des policiers qui, par la voix du syndicat Alliance Police nationale Grand Est, a fait connaître son indignation. “Alliance rappelle que nos collègues sont engagés quotidiennement et sans relâche pour la sécurité des Français au péril de leur vie !”, écrit le secrétaire général du syndicat. "Être une célébrité ne permet pas de bénéficier d’un statut particulier ou supplémentaire de victime". Le syndicat a expliqué "regretter profondément un message qui jette l’opprobre sur l’ensemble de nos collègues” et attendre de Delphine Wespiser “des excuses publiques". 

Sur le plateau de l'émission Touche Pas à Mon Poste, Delphine Wespiser est revenue sur la polémique le 11 octobre 2021. "Cet Insta, je l’ai fait sur le coup. J’étais choquée, dégoûtée. J’ai écrit ça. Et en fait cette phrase, ‘Que fait la police ?’, c’est une phrase que toutes les victimes peuvent dire parce qu’en fait quand il nous arrive ça, on aimerait la solution instantanée, la police devant nous. En même temps, elle ne pouvait pas être devant moi, car je ne l’ai pas appelée”, a admis la jeune femme.

Afin de calmer la situation et réparer sa relation avec la police, Delphine Wespiser a expliqué avoir mieux compris le rôle et le quotidien des policiers français depuis. "Si je n'ai pas vu la police dans les rues à Mulhouse, c'est parce que vous avez plein de voitures banalisées et les gens ne le savent pas ! J'ai vu des gens hyper engagés et hyper courageux et je pense qu'aujourd’hui les gens ne légitiment plus autant la police parce que [les policiers] n'ont pas assez de moyens, de personnes".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/