1 min de lecture Médias

David Pujadas "choqué, furieux" : Delphine Ernotte raconte son éviction

La présidente de France Télévisions est revenue sur l'entretien qu'elle a eu avec le journaliste avant de lui retirer le 20 heures.

David Pujadas sur le plateau du 20h de France 2
David Pujadas sur le plateau du 20h de France 2 Crédit : Capture France 2
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

"ll était très choqué, furieux. Il s'est emporté tout de suite". Voici le récit que fait la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte lorsqu'elle raconte la réaction de David Pujadas quelques semaines avant son éviction du "20 Heures".

Dans un entretien auprès de nos confrères du magazine Society, la présidente du groupe d'audiovisuel public explique que le choc aurait été d'autant plus rude qu'elle est une femme annonçant cette décision à un homme : "C'est quand même une femme qui le dit à un employé homme. Personne ne m'a demandé de le garder ou de revenir sur ma décision", confie-t-elle, résolue.

David Pujadas n'a jamais évoqué cette version des faits, même s'il reconnaît aisément avoir un fort caractère et être colérique. Lors de son dernier JT, il avait simplement noté que cette décision "n'était pas la [s]ienne" et qu'elle n'avait pas été expliquée à son équipe ou lui-même. Interrogé sur le fameux entretien avec la présidente, David Pujadas a déclaré sur le plateau de Quotidien : "Il y a eu des phrases très simples, très ordinaires : 'J'ai décidé de…', et voilà…". 

Quelques temps après l'annonce de la décision, Delphine Ernotte avait simplement évoqué une envie de changement pour l'image du groupe : "C’est ma décision. Ce n’est pas un désaveu pour David. Après 16 ans, il faut une nouvelle incarnation parce qu’on arrive à la fin d’un cycle."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias France 2 Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants