1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Charlie Hebdo : des organisations musulmanes appellent au calme avant le prochain numéro
1 min de lecture

Charlie Hebdo : des organisations musulmanes appellent au calme avant le prochain numéro

Plusieurs fédérations musulmanes ont appelé au calme avant la sortie du prochain numéro Charlie Hebdo.

La une de Charlie Hebdo du mardi 13 janvier
La une de Charlie Hebdo du mardi 13 janvier
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que le prochain numéro de Charlie Hebdo doit sortir mercredi, avec une caricature de Mahomet en Une, le Conseil français du culte musulman (CFCM) et l'UOIF (proche des Frères musulmans) ont appelé mardi 13 janvier la communauté musulmane "à garder son calme en évitant les réactions émotives".

Eviter les réactions "émotives" ou "incongrues"

Ces organisations "appellent la communauté musulmane de France à garder son calme en évitant les réactions émotives ou incongrues incompatibles avec sa dignité et sa réserve, tout en respectant la liberté d'opinion", dans un communiqué envoyé par le CFCM, l'instance représentative des 3,5 à 5 millions de Français.

La Une du numéro de Charlie à paraître mercredi représente Mahomet, une larme à l'oeil, tenant une pancarte "Je suis Charlie" comme celles que tenaient les millions de personnes qui ont manifesté en France pour défendre la liberté d'expression ce dimanche. Le dessin est surmonté du titre "Tout est pardonné", une formule apaisante qui tranche avec la veine souvent féroce du journal.

Par respect pour la mémoire des victimes de Charlie Hebdo, nous ne ferons pas de commentaire à cette provocation. Ils sont restés dans la ligne habituelle

Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie

"Par respect pour la mémoire des victimes de Charlie Hebdo, nous ne ferons pas de commentaire à cette provocation. Ils sont restés dans la ligne habituelle", a confié le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au sein du CFCM, Abdallah Zekri.

À lire aussi

Représenter Mahomet est interdit en islam par un "hadith" (parole du prophète), et les moqueries le concernant sont jugées offensantes par la plupart des croyants.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/