2 min de lecture Kad Merad

"Baron Noir" : Kad Merad surprenant en homme politique ambitieux, magouilleur et revanchard

REPLAY - Canal Plus lance ce lundi 8 février "Baron Noir", une série politique à l'intrigue haletante.

Philippe Robuchon Les Dessous de l'Ecran Philippe Robuchon iTunes RSS
>
"Baron Noir" : Kad Merad surprenant en homme politique ambitieux, magouilleur et revanchard Crédit Image : Romain Boé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

Kad Merad étonnant. Il est, à partir du 8 février et pour 8 épisodes, à l'affiche de Baron Noir, la nouvelle série de Canal Plus. Un rôle surprenant pour l'acteur qui incarne un homme politique ambitieux, magouilleur, revanchard. Kad Merad interprète le rôle du député-maire de Dunkerque Philippe Rickwaert bien décidé à se venger de son ancien mentor Francis Laugier, interprété par Nils Arestrup. "Il est trahi par celui qui est à la fois son ami, le parrain de sa fille et futur président de la République", explique Kad Merad. 

"Mon personnage doit se sacrifier pour que Francis Laugier puisse être élu", explique-t-il, ajoutant, avec humour, qu'"on parle d'acteurs et pas de vrais hommes politiques". Kad Merad explique que son rôle dans Baron Noir ne l'a pas dégoûté du monde politique. "Il y a des gens qui sont faits pour ça et d'autres non. Je ne comprends pas la politique, donc cette série ne m'a pas dégoûté mais ne m'a pas non plus donné envie", ajoute l'acteur. 

L'actu médias de la semaine

- Cinq mois après avoir été congédiée, Claire Chazal attaque TF1 aux prud'hommes. Un porte-parole de la chaîne a confirmé l'information.

- Confirmé également : Canal+ et beIN Sports sont bel et bien en train de négocier un rapprochement. C'est Vincent Bolloré lui-même qui l'a dit aux dirigeants du football français.

À lire aussi
Kad Merad lors de la première de son spectacle spectacle
"Kad Merad On Stage" : le nouveau spectacle secret et musical de Kad Merad

- La nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions a définitivement été validée par le Conseil d'État. Les derniers recours ont été rejetés.  

- Nouvelle passe d'armes cette semaine entre le gouvernement et le groupe BFM TV. Le ministère de l'Intérieur, estimant qu'elle se mettait en danger, a tenté d'empêcher la chaîne d'info et la radio RMC de diffuser l'interview de la jeune femme qui avait dénoncé Abdelhamid Abbaoud, l'un des tueurs du 13 novembre. Cette jeune femme dit être sortie du silence, parce qu'elle s'estime "abandonnée" par l'État. Contre les deux médias, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violation du secret de l'instruction" et "mise en danger de la vie d'autrui".

- On connaît le nom de celle qui remplacera Samuel Etienne au 12/13 de France 3 à partir du 22 février. Elle s'appelle Émilie Tran Nguyen. Jusqu'à présent, elle présentait sur Canal+ les journaux de La Nouvelle Édition chaque midi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kad Merad Séries
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants