1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff : pourquoi sont-ils jugés ?
1 min de lecture

Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff : pourquoi sont-ils jugés ?

La chanteuse et son compagnon se retrouvent ce 24 novembre devant la 12e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny. En cause : une soirée houleuse en août.

Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff le 19 mai 2022 au festival de Cannes
Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff le 19 mai 2022 au festival de Cannes
Crédit : ANTONIN THUILLIER / AFP
Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff : pourquoi sont-ils jugés ?
00:01:12

Connue pour ses tubes planétaires dont Djadja et Jolie nana, la chanteuse Aya Nakamura, artiste francophone la plus écoutée au monde, doit être jugée ce 24 novembre 2022 aux côtés du producteur Vladimir Boudnikoff.

Les deux artistes, parents d'une fillette et désormais séparés, doivent s'expliquer après une nuit houleuse à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) l'été dernier. Dans la nuit du 6 au 7 août dernier, les policiers ont été appelés vers 1h45 pour se rendre au domicile du compagnon d'Aya Nakamura. Une fois sur place, ils trouvent la chanteuse dehors, Vladimir Boudnikoff est à l'intérieur. Le couple vient de se disputer mais aucune violence n'est évoquée. Les policiers décident alors de quitter les lieux en voyant Aya Nakamura partir elle aussi.

Mais Aya Nakamura est en fait partie quelques instants avant de revenir un peu plus tard accompagnée de deux amis pour, dit-elle, "récupérer quelques affaires". La police est alors appelée de nouveau et la chanteuse est cette fois emmenée par les forces de l'ordre avant d'être placée en garde à vue. Elle affirme avoir subi des violences de la part de son conjoint. La chanteuse s'est vue prescrire 3 jours d'interruption temporaire de travail (ITT). Les policiers sont donc retournés à Rosny-sous-bois pour interpeller le compagnon de l'artiste qui reçoit 3 jours d'ITT lui aussi avant d'être placé en garde à vue. 

Une semaine après sur Instagram, Aya Nakamura a expliqué aller bien. Elle a même partagé un message de son compagnon expliquant : "Nous avons fait des bêtises ce soir-là". Des bêtises qui les conduisent aujourd'hui devant la justice, plus exactement le tribunal correctionnel de Bobigny où ils seront jugés pour violences réciproques sur conjoint

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire