1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Tanguy Pastureau : la formidable invention du collège light
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : la formidable invention du collège light

REPLAY - La réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem vise à simplifier les programmes, sortir l'ado de l'ennui (ce qui est pourtant sa condition première) et regrouper les langues mortes dans un module rigolo et sympa. Le collège light, c'est comme le collège, mais avec moins de tout.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Crédit : RTL
Tanguy Pastureau : la formidable invention du collège light
03:02
Tanguy Pastureau : Chauvet, Hermione... Hollande visite toutes les répliques
03:05
Tanguy Pastureau : la formidable invention du collège light
03:02
Tanguy Pastureau : Chauvet, Hermione... Hollande visite toutes les répliques
03:05

Le collège, ce sont quatre années où l’élève est fragile, car des poils lui poussent, il passe d’un coup du physique de Oui-Oui à celui de Chabal, et les garçons ont la voix qui mue, quand ils chantent on croirait un troupeau de gnous en train de crever. En plus, ils sont recouverts de boutons.

Il faudrait donc préserver le collégien, qui est perdu, tel un anglais si jamais le bébé de Kate à la naissance était métis. Mais Najat Belkacem s’en fiche, elle réforme, à la sulfateuse, Jean-Claude Van Damme dans Kickboxer était plus doux. Ainsi les classes bi-langues et européennes vont disparaître, pour l’apprentissage de l’anglais on mettra un disque de Shakira, les élèves sauront dire "move your ass", ce qui suffit en 2015. Par contre, dès la 5ème, deux langues seront étudiées, la seconde à raison de 2h par semaine, donc en espagnol, ils sauront dire "olé" et "tequila", pour peu que la corrida soit interdite, les ados ne pourront plus que boire.
 
La question du grec et du latin fait polémique, puisqu’ils disparaissent pour être enseignés dans un cursus axé sur l’Antiquité, cette période qui a vu naître Régine, afin "de briser l’ennui des élèves". Il ne faut plus que l’ado s’ennuie à l’école, sinon le pauvre va être traumatisé, donc pour le grec, on passera des extraits de "The Voice" avec Nikos Aliagas, et le latin, ça consistera à citer le nom des camps romains qui entourent le village d’Astérix. Un éducateur viendra rapper les déclinaisons tandis que le prof de sport grimé en gladiateur se battra contre son teckel déguisé en lion.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/