1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Loiret : le détenu arrive en prison avec 1.880 euros cachés sous ses testicules
1 min de lecture

Loiret : le détenu arrive en prison avec 1.880 euros cachés sous ses testicules

L'homme avait réussi à dissimuler cette forte somme tout au long de ses 48 heures de garde à vue, pensant qu'il pourrait la récupérer à sa sortie de prison.

Un surveillant de prison à Fleury-Mérogis, le 31 octobre 2013 (archives)
Un surveillant de prison à Fleury-Mérogis, le 31 octobre 2013 (archives)
Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
Le détenu arrive en prison avec 1.880 euros cachés sous ses testicules
01:05
Olivier Boy

Direction la prison d'Orléans-Saran où un détenu a perdu son magot qu'il cachait pourtant très précieusement. 1.880 euros, toute sa richesse, cachés sous ses testicules et en petites coupures s'il vous plait.

En fait, il avait réussi à coincer l'argent en serrant les cuisses apparemment pendant toute sa garde à vue qui a quand même duré 48 heures. C'est en arrivant en prison qu'il a finalement avoué aux surveillants qu'il avait tout cet argent dissimulé.

Alors ça peut paraître étonnant. Pourquoi avouer après tout ce temps ? Eh bien, c’est parce qu'il pensait être tranquille. En garde à vue, il a peur de se faire saisir l'argent. À son arrivée en prison, l'individu pense que la règle habituelle va s’appliquer ; c'est-à-dire que si un détenu arrive avec de l'argent, la prison lui garde et lui rend "sa fouille", comme on dit, quand il ressort quelques mois ou quelques années plus tard. 

Sauf que là, les surveillants ont considéré qu'il n'avait pas été correct, qu'il avait menti en garde à vue. La somme a donc été remise telle quelle au magistrat chargé de l’enquête.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/