1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Paris : un restaurant nudiste pourrait ouvrir à la rentrée 2016
1 min de lecture

Paris : un restaurant nudiste pourrait ouvrir à la rentrée 2016

L'idée est importée d'Angleterre, où un tel restaurant a ouvert entre mai et juillet 2016.

Un dîner au restaurant (illustration)
Un dîner au restaurant (illustration)
Crédit : Kelly Sullivan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Clarisse Martin & AFP

Le concept est importé d'Angleterre. Entre mai et juillet 2016, un éphémère restaurant nudiste a ouvert ses portes à Londres. Aujourd'hui fermé, le promoteur du projet, Sebastian Lyall a vendu la mèche concernant un projet identique à Paris. Le restaurant londonien, The Bunyadi (qui signifie "fondamental" ou "naturel" en hindi) avait rencontré un fort engouement : pas moins de 46.000 réservations avaient été enregistrées. Mais seules 2.500 personnes ont pu se déshabiller pour aller dîner, faute de temps. 

Du côté de la carte, le restaurant britannique proposait une cuisine crue, à base de produits bio et locaux, cuisinés sans électricité, feu ou gaz. Pour la tenue, les convives se déshabillaient pour passer à table, entre des paravents de bambou et éclairés par des bougies.

"Nous sommes en discussion avec des potentiels partenaires. Nous n'en sommes qu'au début mais nous avons déjà identifié des lieux potentiels (à Paris), et nous regardons si ça pourrait marcher, quelles sont les lois en vigueur", a déclaré Sebastian Lyall alors que la France est la première destination naturiste au monde.

Un tel restaurant à Tokyo

Pour décrire son concept, le promoteur explique vouloir aller "plus dans le sens d'une sorte d'éducation pour une communauté non-naturiste". Le concept n'est pas unique au monde. À Tokyo, un tel restaurant vient d'ouvrir, mais avec des critères d'âge et de poids.

À lire aussi

Du côté de la Fédération française de naturisme, le scepticisme est de mise. "Je ne vois pas l'intérêt de traverser tout Paris habillé, d'entrer dans un restaurant et de se déshabiller pour manger", a commenté Yves Leclerc, le vice-président. La Fédération y voit même un "argument marketing" et juge le concept comme "relativement éloigné du naturisme". "Dans naturisme, il y a nature", explique-t-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/