1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Maine-et-Loire : il perd son permis 4 heures après l'avoir obtenu
1 min de lecture

Maine-et-Loire : il perd son permis 4 heures après l'avoir obtenu

Le jeune homme de 25 ans a été contrôlé positif aux stupéfiants quatre heures seulement après avoir obtenu le précieux papier rose qui lui a aussitôt été retiré.

Une nouvelle carte de permis de conduire a été mise en place en septembre 2013 (illustration)
Une nouvelle carte de permis de conduire a été mise en place en septembre 2013 (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Éléonore De Marnhac

Quatre heures. C'est le temps qu'a mis cet automobiliste de 25 ans à perdre son permis de conduire. Le jeune homme résidant dans le Saumurois avait passé son examen de conduite trois jours avant, et était officiellement titulaire du papier rose depuis le matin même. Sauf qu'en prenant la route, il est tombé sur un contrôle de gendarmerie à Doué-la-Fontaine, a rapporté le journal Ouest-France.

Les gendarmes du peloton motorisé de Vivy lui ont fait passer un test de dépistage de stupéfiants et le résultat est sans appel : le jeune conducteur avait consommé de la cocaïne et de l'héroïne. Son permis lui a ainsi été immédiatement retiré et sa voiture immobilisée. En effet, s'agissant d'un permis probatoire de six points, celui-ci est automatiquement annulé.

La durée d'un permis probatoire est de trois ans, deux s'il a été obtenu en conduite accompagnée. Si le permis n'est plus probatoire, l'automobiliste contrôlé positif au test de dépistage de stupéfiants risque 4.500 euros d'amende, jusqu'à deux ans d'emprisonnement, l'immobilisation possible du véhicule et la perte de six points sur son permis de conduire

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/