1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Il ne supporte pas la mort de son perroquet et menace de se pendre à un pont
1 min de lecture

Il ne supporte pas la mort de son perroquet et menace de se pendre à un pont

Un Britannique persuadé que la police a tué son perroquet, a menacé de se pendre à un pont près de Liverpool.

Le propriétaire était dévasté par la perte de son compagnon
Le propriétaire était dévasté par la perte de son compagnon
Crédit : AFP

Il a visiblement mal vécu la perte de son animal de compagnie. Persuadé que la police a tué son perroquet, un Britannique a menacé de se pendre à un pont près de Liverpool en Angleterre, révèle le Liverpool Echo. Tout a commencé quand la police est venue interpeller Allan Clark, 54 ans, pour un délit routier. Dans le même temps, les policiers ont mis le perroquet en cage. Allan Clark estime que c'est cet enfermement qui a causé la mort de l'animal. Il a tenté de déposer plainte, en vain

Pour protester, il a décidé de mettre fin à ses jours dans un lieu qui, il le sait, mobilisera de nombreux policiers. Corde au cou, il a créé une véritable pagaille sur l'axe routier qui passe sous le pont du Queens Drive Flyover en menaçant de se pendre. Il a finalement fait se déplacer 19 patrouilles de police, dépêchées pour désamorcer la situation et éviter le suicide. Sain et sauf, le Britannique passera tout de même 12 semaines derrière les barreaux "par précaution". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/