1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. États-Unis : un étudiant paye une amende avec 11.000 pièces de 1 centime
1 min de lecture

États-Unis : un étudiant paye une amende avec 11.000 pièces de 1 centime

Le jeune homme voulait protester contre l'utilisation faite de l'argent tiré des amendes de stationnement.

États-Unis : un étudiant paye une amende avec 11.000 pièces de 1 centime
États-Unis : un étudiant paye une amende avec 11.000 pièces de 1 centime
Crédit : Facebook / Let Them Count
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Un jeune homme de 26 ans, les bras chargés de trois seaux blancs remplis d'un total de 11.000 pièces de monnaie. Voici comment s'est présenté Stephen Coyle, étudiant à l'Université de Caroline du Nord de Charlotte, pour régler une amende de 110 dollars (100 euros), qui lui avait été adressée pour des faits de stationnement illégal. Un geste étonnant, qui aura nécessité deux personnes et près de 4 heures de travail pour recompter la montagne de piécettes. 

Pourtant, le jeune homme ne cherchait pas à faire une mauvaise blague ou à critiquer l'amende reçue mais plutôt à protester contre l'utilisation faite de l'argent ainsi récolté. Et pour cause : l'étudiant en sciences mathématiques et en assurances venait de découvrir que 80% des fonds tirés des amendes et autres contraventions reçues sur le campus servaient à financer non pas son université mais des écoles scolaires publiques des environs

Un geste de contestation

Une situation particulièrement gênante, selon le jeune homme, dans un pays où les études supérieures sont extrêmement coûteuses et forcent de nombreux étudiants à s'endetter sur plusieurs décennies pour pouvoir aller à l'université. "Pourquoi sont-ce les étudiants universitaires - qui pourraient bien être la catégorie de la population la plus en difficulté financièrement - qui doivent payer pour les écoles publiques, alors que ce devrait être la responsabilité des contribuables ?", écrit-il dans une lettre adressée à la rubrique éducation du quotidien USA Today

Non contente d'avoir fait du jeune homme une célébrité éphémère après la reprise de son histoire par de nombreux médias outre-Atlantique, l'anecdote lui aura aussi valu une réponse humoristique de la part de l'administration de l'université. "Nous sommes ravis de voir que nos étudiants ont des centres d'intérêts variés et veulent savoir comment fonctionne notre gouvernement." 

À lire aussi

Profitant de sa nouvelle notoriété, Stephen Coyle a, lui, lancé un financement participatif pour acheter de nouveaux manuels universitaires et autres fournitures pour les étudiants de son diplôme. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.