1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Adopté, un Britannique retrace l'histoire de sa naissance 74 ans plus tard
2 min de lecture

Adopté, un Britannique retrace l'histoire de sa naissance 74 ans plus tard

Grâce notamment à des tests ADN, Robin King a retracé la folle histoire de sa naissance, en plein Blitz à Londres, en 1943.

Adopté, un Britannique retrace l'histoire de sa naissance 74 ans plus tard
Adopté, un Britannique retrace l'histoire de sa naissance 74 ans plus tard
Crédit : Capture d'écran BBC
Un jour sur la terre du 07 janvier 2018
02:41
Jean-Alphonse Richard

Le mystère du bébé dans la boite, ou comment un Britannique a pu enfin percer l'extraordinaire secret de sa naissance. Cet homme, Robin King, a aujourd'hui 74 ans. Il est marié, a deux filles et est architecte retraité.

À l'âge de 13 ans, il a découvert qu'il avait été adopté. Un choc, mais à l'époque, et dans les années qui suivent, aucune réponse à ses questions. Son adoption reste taboue jusqu'à la mort de ses parents. Mais à l'approche de la retraite, une demande de passeport va tout changer.

Sans prévenir, l'officier d'État civil lui révèle qu'il a été abandonné peu après à sa naissance  le 20 octobre 1943 devant le magasin Peter Robinson à Londres. Robinson, c'est pour cela qu'il se prénomme Robin. C'est un enfant du Blitz. Il n'était pas rare à l'époque que des bébés soient retrouvés seuls après les bombardements allemands. Robin détient une partie de son histoire, il va maintenant vouloir connaître la suite : et quelle suite !

Des recherches qui vont durer une dizaine d'années. Robin reconstitue tout d'abord l'itinéraire de son adoption. Il apprend qu'il a été retrouvé devant ce magasin, enveloppé dans une couverture dans une boite en carton. Après avoir vu une émission télé, il contacte une détective qui travaille avec des banques ADN dans le monde entier.

À lire aussi

Fausses pistes, faux espoirs, jusqu'à ce que sa salive corresponde avec l'ADN d'une femme Agnes Jones, morte au Canada. Robin King retrouve son fils Grant qui lui fait une étrange confession. Il explique que sa mère, atteinte d'Alzheimer, délirait et racontait parfois qu'elle avait un autre fils.

Grant accepte le test ADN. Le résultat est formel : il est le frère de Robin, le bébé dans la boite. À partir de là tout s'éclaire : Robin sait que ses parents biologiques, tous deux décédés, étaient Douglas et Agnes Jones. Lui militaire canadien venu combattre en Europe, elle une jeune écossaise. Mariés en décembre 42, le jour du bombardement, ils avaient déposé à l'abri leur bébé dans le magasin. L'immeuble s'était écroulé, ils l'avaient cru mort, puis la guerre les avait emporté. Pour Robin, le passé n'a désormais plus aucun secret.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/