4 min de lecture Steven Spielberg

VIDÉOS - "Le Bon Gros Géant", "E.T."... Steven Spielberg, le réalisateur de l'enfance

Avec la sortie du "Bon Gros Géant", Steven Spielberg renoue avec l'un de ses thèmes favoris : l'exploration du mystère de l'enfance.

>
Ride in the Sky - E.T.: The Extra-Terrestrial (9/10) Movie CLIP (1982) HD Crédit Image : Constantin Film Verleih GmbH | Date :
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

40 ans que Steven Spielberg parle à toutes les générations. Et cet été, il ne fait pas d'exceptions avec Le Bon Gros Géant, sorti le 20 juillet. Adapté du roman de Roald Dahl, auteur de romans jeunesse, le BGG est l'histoire d'une amitié improbable et touchante entre une orpheline, Sophie et un géant végétarien. Un synopsis qui n'est pas sans rappeler E.T., l’Extra-Terrestre et un univers fantastique proche de Hook ou la revanche du capitaine Crochet. Sans oublier une dose d'action similaire aux Aventure de Tintin : Le secret de la Licorne. Steven Spielberg sait bien s'occuper des rêves d'enfants.

Et il le prouve une nouvelle fois avec Le BGG, entre Londres et l'île des Géants. Ces dévoreurs d'enfants, monstres de terreurs nocturnes, comme celles de Sophie, l'héroïne. Mais, ce n'est pas le cas du héros de Dahl/Spielberg. Celui-ci préfère déguster des Snockombres, sorte de concombres peu appétissants, et tremble devant ses grands frères qui le martyrisent à sa cause de sa petite taille. Avec cette histoire, Spielberg montre une nouvelle fois qu'il sait renverser les peurs enfantines. Comme on l'a d'abord vu dans E.T, où le héros de l'espace n'est pas un redoutable envahisseur, mais une créature au grand cœur.

Mais, Steven Spielberg sait surtout réinterpréter les figures des jeunes années. La preuve, par exemple, en 1992 avec Hook : la revanche du capitaine Crochet, où on découvre la vie de Peter Pan après son départ du Pays Imaginaire. Cet art de la réinterprétation et effets spéciaux font du réalisateur "un magicien", comme le décrit Stéphane Boudsocq, le journaliste cinéma à RTL. Alors, pourquoi ne pas se replonger dans ses films de grands et petits enfants, pour la sortie du BGG ?

1."E.T., l’Extra-Terrestre",1982

En 1982, la peur des "bonhommes verts" est déjà bien présente dans la société. Bien avant l'humour de Mars Attack ou la catastrophe d'Independence Day, Steven Spielberg réalise une histoire inédite avec des "aliens". La rencontre, mais surtout l'amitié entre un petit garçon, Elliott, 10 ans, et un extra-terrestre. Loin d'effrayer avec ses grands yeux ronds et sa petite taille, E.T fascine et émeut. Ces deux héros en marge de leurs univers, qui vont devoir lutter contre les adultes marquent le cinéma des années 80. C'est la naissance d'un film culte, avec la scène de la bicyclette dans les airs et le fameux "E.T. Téléphone Maison". 34 ans plus tard, l’engouement reste le même pour cette histoire.

2. "Hook ou la revanche du capitaine Crochet", 1991

À lire aussi
Laura Dern et Sam Neill de "Jurassic Park" Cinéma
DIAPORAMA - "Jurassic Park" : que sont devenus les acteurs et les actrices ?

Le Pays Imaginaire et Peter Pan, tout le monde connaît. Mais, c'est là que Steven Spielberg fait fort en décidant de continuer l'histoire de Disney (qui ne l'a jamais fait ?), mais en version film avec un "grand" héros. Peter Pan est en effet devenu Peter Banning (Robin Williams), brillant avocat d'affaires. Il a tout oublier de sa vie sur l'île. Comme les adultes qui peuvent oublier leurs rêves d'enfant... Ce n'est pas le cas du capitaine Crochet (le génial Dustin Hoffman), ni des enfants de Peter qui rêvent du Pays Imaginaire. Alors que le célèbre méchant les enlève une nuit, Peter n'a pas d'autres solutions : retourner sur son île. Il retrouve alors son univers enfantin, avec sa vision d'adulte Brillant.

3. "Les Aventures de Tintin : Le secret de la Licorne", 2011

Avec ce film, Steven Spielberg s'attaque à l'une des grandes figures de la bande-dessinée. Tintin séduit depuis des générations sur les planches d'Hergé et en dessin animé. C'est donc un gros challenge pour le réalisateur en décidant d'adapter pour la première fois au cinéma trois des épisodes les plus célèbres de la saga : Le Secret de La Licorne, Le Crabe aux pinces d'or et Le Trésor de Rackham le Rouge. Résultat ? Une prouesse technique sur grand écran, plus qu'un film d'aventures avec tous les personnages de la BD en 3D. Le succès est donc au rendez-vous et Spielberg prouve une nouvelle fois qu'il sait revisiter les héros.

4. "Le Bon Gros Géant", 2016

Il aura fallu patienter 4 ans avant de retrouver Steven Spielberg dans un conte sur grand écran. Avec cette histoire, le réalisateur retranscrit avec brio l'essence du roman de Roald Dahl : du fantastique, du terrifiant, mais aussi de l'humour. Un cocktail qui séduira tous les publics. Et même si les frères "criminaires" du BGG ont des noms à faire frémir (Buveur de Sang ou encore Bouffe-Chairfraîche), leurs stupidités les rend  facilement amusants. Le reste du film est touchant et drôle, malgré sa durée de deux heures. Mais, on pardonnera presque au réalisateur d'avoir pris son temps pour filmer avec des effets spéciaux saisissants, ce pays des Géants. Une question demeure : faudra-t-il encore 4 ans pour visionner le prochain récit "enfantin" de Spielberg ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Steven Spielberg Cinéma Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants