3 min de lecture Cinéma

VIDÉOS - JO Rio 2016 : 6 films pour voir Rio autrement

Avec le début des JO de Rio, c'est l'occasion de se (re)plonger dans le cinéma brésilien, ou français, mais lié à la métropole brésilienne.

>
Trailer de Orfeu Negro Crédit Image : Las Acacias | Date :
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Vivez les JO de Rio d'une manière inédite. Du 5 au 21 août, les athlètes du monde entier vont s'affronter dans différentes disciplines. Que vous soyez sportif ou non, les JO vont rythmer votre été. Et si c'était l'occasion pour en apprendre plus sur le cinéma brésilien qui parle de la métropole ? Films classiques, plus récents et pour tous public, Rio de Janeiro est une source d'inspiration pour de nombreux cinéastes. Que ce soit dans Orfeu Negro, film iconique avec en toile de fond le carnaval ou La Cité de Dieu dans la violence d'une favela.


Il y a toujours une bonne raison pour regarder un film et découvrir un univers. Cette sélection sera l'occasion d'un voyage brésilien, sans passeport ou décalage horaire. Vous trouverez de l'aventure, du drame, et de la comédie tour à tour avec des réalisateurs brésiliens, français et américains. Une seule ville : Rio de Janeiro, mais plusieurs histoires.

1. "Orfeu Negro" : la réadaptation du mythe d'Orphée, 1949

Dans ce film de Marcel Camus, Oscar du meilleur film étranger en 1960, Eurydice et Orphée ne sont pas dans les Enfers, mais à Rio de Janeiro. À la veille du Carnaval, Eurydice (originaire de la campagne) se rend dans la métropole pour retrouver sa cousine et assister aux festivités. Elle va faire la rencontre d'Orphée, un conducteur de tramway et danseur adulé par le public. Mais Orfeo est fiancé. Alors, pour éviter le scandale, Eurydice va se déguiser pour aimer Orfeo sur des rythmes de jazz, et de bossanova . Mais rien ne va se passer comme prévu... 

2. "L'homme de Rio" : le film qui a inspiré "Indiana Jones", 1963

Jean-Paul Belmondo dans "L'homme de Rio"
Jean-Paul Belmondo dans "L'homme de Rio" Crédit : Las Acacias

Adrien rentre de mission à Paris. Lui qui pensait se reposer va vite déchanter. Le père de sa petite amie, célèbre ethnologue, a été enlevé, tout comme la jeune femme. N'écoutant que son courage, il part à la poursuite des ravisseurs et se retrouve à Rio. Il se rend compte qu'un trafic de statuettes indiennes est lié aux enlèvements de son amie et son père. En chemin, Adrien sera aidé de Sir Winston, un cireur de chaussures, dans une aventure comme Jean-Paul Belmondo a le secret et qui a donné l'idée de la saga Indiana Jones  à Steven Spielberg. Sans oublier les nombreuses références aux aventures de Tintin comme Les Sept boules de cristal ou L'Oreille cassée.

3. "La Cité de Dieu" : une plongée dans la violence, 2003

À lire aussi
Antoine Duléry dans "Les Grosses Têtes" Cinéma
Antoine Duléry et Audrey Hepburn sur le canapé de Pop Ciné

Comment survivre dans la violence des favelas de Rio ? La Cité de Dieu suit le destin de deux personnages :  Fusée, trop fragile pour devenir hors-la-loi, qui rêve d'être photographe loin des conflits et de la mafia, et Petit Dé, qui lui aspire à devenir le plus grand criminel de Rio. Tous les deux vivent dans la Favela de la Cité de Dieu . Entre les guerres de gangs, les trafics en tous genres et les agressions, Fusée et Petit Dé tentent de survivre et d'atteindre leurs rêves. C'est Fusée qui est le narrateur de l'histoire et qui retrace 10 ans de sa vie dans la Cité, de 1960 à 1970. 

4. "OSS 117 : Rio ne répond plus" : un Rio déjanté, 2009

Hubert Bonisseur de La Bath reprend du service. Cette fois-il embarque pour Rio, à la recherche d'un microfilm contenant une liste d'anciens collaborateurs français pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans cette aventure, bourrée de clichés pour faire rire (ou non, c'est selon), OSS 117 est poursuivi par le Mossad et un commando chinois. Le second volet des aventures de l'agent interprété par Jean Dujardin, propulse les spectateurs dans la ville de Rio après-guerre, mais d'une manière originale.

5. "Rio" : l'aventure à plumes de Blu, 2011

Blu et Perla : les héros de "Rio"
Blu et Perla : les héros de "Rio" Crédit : Twentieth Century Fox France

Blu est un magnifique perroquet bleu. Le dernier de son espèce ? Sauf qu'il ne sait pas voler et apprécie fortement son petit confort dans le Minnesota, chez Linda, la jeune femme qui l'a recueilli. Alors, quand il est envoyé à Rio pour rencontrer la seule femelle de son espèce, perla, il perd tous ses repères. Commence alors une aventure haute en couleur dans la métropole, avec le Carnaval qui se prépare. Un film tout public, dont la suite est sortie en 2015, avec cette fois Blu, Perla et leurs enfants.

6. "Casa Grande" : une immersion dans les inégalités sociales, 2014

Jean mène la belle vie. Il fait partie de l'élite bourgeoise de la ville, a un personnel de maison et va dans la meilleure école de Rio. Sauf que ses parents lui mentent : ils sont fauchés et doivent vendre une partie de leurs biens. Jean déchante. Il prend alors conscience du vrai monde qui l'entoure, surtout avec Luiza, jeune femme d'une favela. Commence alors l'initiation de Jean aux difficultés sociales qui rongent la ville.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma JO Rio 2016 Vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants