4 min de lecture Vidéo

VIDÉOS - "Jessica Jones", "Mustang", "Dix pour cent"... 7 films et séries qui ont marqué l'année 2015

Les Français se sont enthousiasmés pour "Dix pour Cent", les fans de super-héros pour "Jessica Jones" et les cinéphiles pour "Mustang"... Quels sont les films et les séries qui ont marqué l'année 2015 ?

>
Jessica Jones, Bande-Annonce Crédit Image : Marvel / Netflix | Date :
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove
Journaliste RTL

Parmi les nouveautés séries et cinéma de l'année 2015, il y en a eu pour tous les goûts. Les inconditionnels de comics comme les néophytes ont eu la joie de découvrir le Jessica Jones de Marvel et Netflix, tandis que les partisans de la théorie du complot ou les pirates informatiques en herbe se sont régalés devant Mr Robot, diffusé sur le réseau USA. En France, parmi de nombreuses créations originales (Au service de la France, Le bureau des légendes...), la série Dix pour cent a fait l'unanimité. Le public français s'est aussi enthousiasmé pour Empire, diffusée sur W9 après avoir cartonné aux États-Unis.

Côté grand écran, parmi les films remarqués cette année par le public et les festivals, on peut citer Much Loved, encensé par la critique et censuré au Maroc. Mais aussi Mustang, qui représentera la France aux Oscars, et Le Fils de Saul, qui revisite de manière inattendue la période de la Shoah.

La série de super-héros : "Jessica Jones"

Portée depuis quelques années par de nombreuses adaptations au cinéma, la vague des super-héros s'exporte sur petit écran, et en particulier chez Netflix : après Daredevil, Jessica Jones est apparue au mois de novembre sur le service de streaming. Adaptée des comics Alias, la série met en scène une super-héroïne ayant décroché son costume et reconvertie en détective privée. Sorte de sociopathe surdouée incapable de gentillesse avec ses proches ou ses amants, Jessica Jones est un personnage complexe et attachant. Ambiance de thriller psychologique, décors sombres et rebondissements pertinents, tout est réuni pour que cette série soit un succès.

Le soap opera : "Empire"

De l'argent, un empire musical et une famille. La recette de la série Empire, qui s'est emparée de la France en 2015 quelques temps après son carton aux États-Unis, est simple et efficace. Produite notamment par Timbaland, la série fonctionne sur le registre du soap opera et raconte la féroce lutte de succession de la famille de Lucious Lyon, rappeur de légende et patron d'un des plus grands labels de musique au monde. Une fiancée prête à tout, une ex-femme qui sort de prison et trois fils que tout oppose, voilà avec quoi il doit composer pour trouver son successeur. Le résultat est drôle et divertissant, porté par une musique inédite et un casting épatant, qui révèle la truculente Taraji P. Henson ainsi que Gabourey Sidibe (Precious).

La série geek : "Mr Robot"

À lire aussi
Elizabeth II prononcant son traditionnel message de Noël depuis Buckingham Palace. famille royale
VIDÉO - Elizabeth II : redécouvrez le premier discours télévisé de la reine

Là aussi, la recette est efficace : prenez un hackeur de génie et confrontez-le à une maléfique multinationale. Mais surtout, ajoutez à ce surdoué de grosses névroses qui l'empêchent d'atteindre la perfection, et vous obtiendrez Mr. Robot, une série originale portée par l'acteur Rami Malek et son regard halluciné, tous deux inconnus jusqu'alors. Inspiré par la touche de David Fincher (Fight Club, House of Cards), Mr. Robot use de la voix off pour nous plonger dans la tête torturée de son personnage.

La série française : "Dix pour Cent"

Dix pour Cent, c'est ce que touche un agent qui s'occupe d'une star. Parmi les nouvelles séries françaises, celle créée par Fanny Herrero et diffusée sur France 2 a fait mouche cette année. Elle décrit le quotidien qu'une agence artistique prestigieuse et réunit de nombreuses stars dans leur propre rôle : on citera par exemple Cécile de France, Line Renaud, Nathalie Baye, Laura Smet ou encore Joey Starr. Avec Camille Cottin dans l'un des rôles principaux, la série alterne entre drame et comédie et n'hésite pas à écorner l'image du monde du showbiz.

Le film censuré : "Much Loved"

Sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au dernier Festival de Cannes, Much Loved est sorti en France en septembre mais a été interdit au Maroc où, même avant sa sortie, il a provoqué un tollé. Réalisé par le franco-marocain Nabil Ayouch, il raconte le quotidien de quatre prostituées, avec dans le rôle principal l'actrice marocaine Loubna Abidar. Après la polémique suscitée par le film dans le royaume, l'actrice a raconté avoir été menacée, insultée et finalement agressée au début du mois de novembre. Quelques jours plus tard, elle a annoncé sa volonté de quitter le pays dans une tribune publiée par Le Monde.

Le film applaudi : "Mustang"

C'est le film qui représentera la France à la 88e cérémonie des Oscars, dans la catégorie "Film étranger". Mustang, coproduction française et premier long-métrage du réalisateur turc Deniz Gamze Ergüven, raconte le destin de cinq sœurs turques qu'on veut marier de force et qui se battent pour rester libres. Les cinq actrices, saluées pour leur prestation, ont fait un passage remarqué à Cannes. Sorti en juin dernier en France, le film a en outre été sélectionné aux Golden Globes et à Stockholm dans la même catégorie qu'aux Oscars.

Le film inattendu : "Le Fils de Saul"

Il a obtenu le Grand Prix au Festival de Cannes en 2015. Sorti en novembre en France, Le Fils de Saul, du réalisateur hongrois László Nemes, évoque la Shoah. Mais comme aucun film avant lui, il suggère plutôt qu'il ne montre l'horreur, et de manière étonnante. Le film suit un membre du Sonderkommando dans le camp d'Auschwitz, un déporté forcé d'assister les nazis et de participer à leur plan d'extermination. La caméra ne lâche pas ce personnage et la violence des faits ne se déroule que dans le hors-champ, exacerbée par une bande-son assourdissante de réalisme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Séries Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants