1 min de lecture Séries

VIDÉO - Avec "Narcos", Netflix s'intéresse au mythe Pablo Escobar

La nouvelle série produite par le service de streaming dévoile une première bande-annonce intrigante, entre violence, drogue et années 1970.

>
Avec "Narcos", Netflix s'intéresse au mythe Pablo Escobar Crédit Image : Capture d'écran / Netflix | Crédit Média : Netflix | Date :
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

"Imagine que tu sois né dans une famille pauvre, dans un pays pauvre et qu'à l'âge de 28 ans tu aies tellement d'argent que tu ne peux même plus le compter." Après Unbreakable Kimmy Schmidt et Daredevil au premier semestre, Netflix s'apprête à lancer sa nouvelle série : Narcos. Le 15 juillet, une première bande-annonce alléchante du programme qui reviendra sur la traque du trafiquant de drogue Pablo Escobar a été mise en ligne. 

Avant même la trentième seconde de vidéo et alors qu'un jeune et moustachu Pablo Emilio Escobar Gaviria, de son nom complet, se fait contrôler par la police, le ton est donné. Le jeune homme explique sans détour aux agents qui viennent de découvrir un lourd chargement de drogue qu'ils ont un choix à faire : "De l'argent ou du plomb".


Du point de vue d'un policier américain, la série promet de suivre la formation et le combat contre le tristement célèbre cartel de Medellín ou quand les hippies ont été remplacés par les narcotrafiquants colombiens et les kilos de cocaïne se sont mis à entrer par centaines aux États-Unis. Violence, corruption, règlements de comptes, l'ambiance est lourde, pesante, dangereuse. Les amateurs sont prévenus. Début de la diffusion le 28 août. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Netflix Amérique latine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants