1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Richard Madden : "C'est difficile de jouer un prince sans être cliché"
1 min de lecture

Richard Madden : "C'est difficile de jouer un prince sans être cliché"

INTERVIEW - Richard Madden incarne le prince charmant dans le film "Cendrillon" en salles le 25 mars. il évoque son interprétation - qu'il espère moins stéréotypée - de la figure iconique des contes de fée.

Richard Madden lors de la promotion de Cendrillon
Richard Madden lors de la promotion de Cendrillon
Crédit : Capture Disney
Richard Madden : "C'est difficile de jouer un prince sans être cliché"
02:42
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Changement de registre pour Richard Madden. Après avoir incarné l'héritier des Stark dans l'impitoyable monde de Game of Thrones, l'acteur écossais interprète le prince charmant du conte féerique Cendrillon. Ce n'est pas un euphémisme de dire que le jeune homme a le physique idéal pour le rôle. Ce brun ténébreux aux yeux bleus lagon a le charisme qu'il faut pour jouer cette figure iconique des contes.

Il a pourtant hésité avant d'accepter le projet. "J'ai appelé mon agent et je lui ai dit : 'On ne va quand même pas faire Cendrillon. Il m'a dit que le projet était très bon, a confié Richard Madden à RTL.fr. Il venait d'avoir un enfant donc je pensais qu'il était juste devenu trop sentimental. J'ai lu le script et je l'ai trouvé magnifique, merveilleux, honnête."

J'ai essayé de présenter le prince comme un jeune homme à l'image de Harry et William

Richard Madden

L'acteur et le réalisateur de Cendrillon, Kenneth Branagh ont travaillé sur une interprétation moins stéréotypée du prince charmant. "C'est difficile de ne pas être cliché quand on joue un prince, a-t-il expliqué. J'ai essayé d'écarter tous les éléments qui faisaient de lui un prince et de le présenter comme un jeune homme à l'image des princes Harry et William, ces membres de la royauté que l'on voit sous un certain jour et qui semblent être des hommes totalement sincères."

À travers l'image du prince, Kenneth Branagh a voulu briser le sexisme qui collait à la peau de Cendrillon. Pas de demoiselle en détresse dans la version du réalisateur anglais mais un couple qui surmonte les difficultés. "Cendrillon est une femme très forte avec beaucoup de problèmes, analyse Richard Madden. De l'autre côté, il y a ce jeune homme qui grandit et essaye de trouver un sens à ce monde. Ils se sauvent mutuellement". Tout est bien qui finit bien. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/