1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Orphan Black" : 4 bonnes raisons de regarder la série de science-fiction
3 min de lecture

"Orphan Black" : 4 bonnes raisons de regarder la série de science-fiction

Alors que cette série canadienne vient d'entamer son ultime saison samedi 10 juin, voici les raisons pour lesquelles il ne faut pas la rater.

Dans "Orphan Black", Tatiana Maslany incarne pas moins de 15 rôles
Dans "Orphan Black", Tatiana Maslany incarne pas moins de 15 rôles
Crédit : BBC America
Manon Bricard

C'est une série qui s'est faite relativement discrète dans le paysage télévisuel mais qui revient sur le devant de la scène pour les prochaines semaines. Diffusée en France sur Netflix et Numéro 23, Orphan Black séduit depuis 2013 une communauté de fans fidèles en ayant concocté la recette d'un bon show : une intrigue moderne et complexe, une écriture subtile, des personnages attachants et des sujets originaux pour le petit écran.

Ce show canadien de science-fiction a débuté sa cinquième et ultime saison samedi 10 juin, aux États-Unis. Très peu connue dans l'Hexagone, cette série a pourtant tous les ingrédients pour plaire et il serait dommage de passer à côté. Voici quatre bonnes raisons de binge-watcher cette série avant qu'elle ne diffuse son dernier épisode outre-Atlantique, le 12 août prochain.

1. Une intrigue haletante avec la science pour toile de fond

Le début de la série est fracassant. On suit Sarah Manning, une jeune femme un peu paumée qui revient dans sa ville d'origine. Alors qu'elle arrive à la gare, elle tombe nez à nez avec son sosie. Mais celui-ci se suicide de manière aussi étonnante que brutale. Sarah décide alors de prendre son identité, mais de drôles de surprises l'attend : d'autres jeunes femmes ont le même visage qu'elle.

Sarah, l'héroïne de "Orphan Black"
Sarah, l'héroïne de "Orphan Black"
Crédit :

Orphan Black s'embarque alors dans une intrigue complexe, pleine de mystères et de rebondissements, avec pour toile de fond un sujet très sérieux : la science. À travers ce sujet aussi vaste que délicat, les showrunners abordent des thématiques peu explorées à la télévision : jusqu'où peut-on aller au nom du progrès ?

À lire aussi

Que peuvent impliquer les questions d'hérédité et de génétique ? S'il prend ses spectateurs au sérieux, ce show télévisé n'est pas pour autant assommant et n'est pas là pour donner des cours de sciences. Il questionne la condition humaine, tout en restant accessible aux phobiques de la biologie.

2. Une série qui fait réfléchir... mais avec de l'humour

Orphan Black réussit le savant mélange entre le sérieux et l'humour. Si le fond de la série est très sombre, les scénaristes ont réussi à inclure à la fois des dialogues cinglants mais aussi des touches d'humour et d'absurde qui allègent la tonalité générale de la série, la rendant très agréable à regarder. Grâce à des personnages attachants et très humains, la série manie l'émotion et l'humour avec agilité et subtilité.

via GIPHY

3. Tatiana Maslany, une actrice caméléon

Avec un tel scénario (un seul visage, plusieurs personnages), il fallait trouver une actrice capable d'incarner une palette très vaste de personnages. Et ils ont trouvé l'actrice parfaite en la personne de Tatiana Maslany. Aperçue auparavant au cinéma dans Je te promets et Picture day, la jeune femme a vraiment été révélée dans Orphan Black. Elle y incarne quinze rôles différents !

Mieux encore, les personnages qu'elle incarne prennent régulièrement l'apparence d'autres personnages. C'est dans ces moments-là que l'actrice révèle toute l'étendue de son talent : on arrive à deviner quel est le personnage qu'elle interprète quelle que soit l'apparence qu'elle prend, grâce à un jeu d'actrice subtil.

via GIPHY

Régulièrement, elle incarne ses différents rôles tous en même temps, à l'aide d'une doublure. Il aura fallu quatre ans pour que ses pairs lui reconnaissent son talent : en 2016, elle remporte enfin l'Emmy Awards de la meilleure actrice dans un premier rôle.

4. Un fort engagement pour la cause LGBT et pour le girl power

Orphan Black prend également à cœur les questions d'identité. Les producteurs ne s'en cachent pas : la série véhicule une vraie idéologie queer et féministe. Les femmes ont le premier rôle de cette série : les différents personnages ont chacun leur propre personnalité, sans pour autant rentrer dans des cases préétablies et clichées.

Sarah est une jeune mère ultra-protectrice et punk ; Helena est une psychopathe, pourtant enfantine lorsqu'il est question de nourriture ; Alison est une mère de famille psycho-rigide au caractère bien trempé, qui se retrouve dans de nombreuses situations loufoques.

via GIPHY

Les personnages LGBT ne sont pas en reste et ne sont pas réduits à leur orientation sexuelle. Ce sont des personnages tout aussi complexes : Cosima est lesbienne, mais avant tout une scientifique extrêmement intelligente et pleine d'humour, quand sa compagne Delphine se révèle beaucoup plus mystérieuse et manipulatrice qu'on peut le croire. De son côté, Félix est un soutien indéfectible, à la répartie cinglante et cynique. La série aborde ainsi des problématiques modernes, sans avoir peur de la complexité, et c'est certainement sa véritable force.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/