2 min de lecture Séries

Netflix : les enjeux de la série "Marseille" avec Gérard Depardieu

"Marseille" avec Gérard Depardieu est la toute première série produite par Netflix, tournée en France et en français, pour conquérir un nouveau public et améliorer son image.

Gérard Depardieu incarnera le maire de la ville dans "Marseille", de Netflix
Gérard Depardieu incarnera le maire de la ville dans "Marseille", de Netflix Crédit : VALERY HACHE / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Le tournage de Marseille s'est terminé mi-novembre. Les habitants de la citée phocéenne ne verront plus Gérard Depardieu débarquer en scooter sans casque sur le Vieux-Port. Dans cette série, produite par Netflix, la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), l'acteur incarne Robert Taro, le maire de Marseille en pleine élection municipale. Il est sérieusement menacé par son poulain et redoutable adversaire, Lucas Barres (Benoît Magimel) à la mèche blonde décolorée. Argent, pouvoir et corruption sont les éléments essentiels de ce programme déjà comparé à House of Cards, la toute première série (américaine) produite par le géant américain et couronné de succès. 

Tout comme le fut House of Cards, qui suit un homme politique sans scrupule dans les méandres de la Maison Blanche, Marseille est un premier essai pour la plateforme. Implanté en France il y a tout juste un an, Netflix passe à la vitesse supérieure, toujours en douceur, après une arrivée mouvementée. Un certain nombre de producteurs français avaient mis en garde lors de la revue du géant de la VOD contre "une implosion de notre modèle culturel". Netflix avait répondu par le charme en rencontrant les dirigeants français, en promettant d'injecter des dizaines de millions d'euros dans l'économie, en respectant la chronologie des médias, en refusant les crédits d'impôts, puis en tournant une série locale de huit épisodes en France et en français... Marseille, prévue pour le printemps 2016.

"Marseille", ADN de Netflix et particularité française

Avec ce programme, Netflix compte boucler son installation en France et montrer qu'elle n'est pas la plateforme diabolique que l'on a décrite. Le scénariste Dan Franck a eu "carte blanche", comme il l'a répété dans plusieurs interviews, pour retranscrire la transgression qui caractérise les productions Netflix. "Il y a des scènes que je n’aurais jamais pu écrire pour la télévision française. Sauf peut-être pour Canal+, avait expliqué le scénariste au Nouvel Obs. Le sexe et la violence restent assez raisonnables même s’il y a plus de scènes de sexe que prévu. Un choix des metteurs en scène."

Marseille est une série qui porte à la fois l'ADN de Netflix et des particularités culturelles françaises pour une opération séduction auprès du public, des professionnels du cinéma et du PAFIl n'y a qu'à entendre Dan Franck répété à longueur d'interviews à quel point Netflix l'a laissé libre d'écrire ce qu'il souhaitait, que parmi de nombreux scénaristes, la plateforme a choisi le seul qui ne parlait pas anglais, respectant ainsi la culture française. 

Longue série de programmes hexagonaux

À lire aussi
Asa Butterfield et Ncuti Gatwa dans "Sex Education" Netflix
"Sex Education" : pourquoi il ne faut pas rater la saison 2

La série a la lourde tache de montrer ce que Netflix a dans le ventre, d'illustrer au public français la spécificité des productions de la plateforme. Dans une lettre à ses actionnaires, relayée par le site Wired, la plateforme de SVOD affirmait que selon leurs premières observations, promouvoir un contenu original permettait de fédérer de nouveaux membres.

Si Marseille est un succès, il pourrait sonner le début d'une longue série de programmes hexagonaux. "Nous avons de nombreuses discussions avec des producteurs français, a déclaré Erik Barmack, vice-président des contenus originaux internationaux du groupe, à Télérama. Nous comptons faire plus de séries à l'étranger, et Marseille sera un test, car c'est notre première production européenne qui ne soit pas en anglais. Si elle marche, nous en ferons d'autres." Comme le précise l'hebdomadaire, ces programmes pourraient ne pas seulement être français mais aussi italiens, espagnols ou allemands. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Gérard Depardieu Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants