2 min de lecture Décès

Michèle Morgan : "T'as d'beaux yeux, tu sais", l'histoire d'une réplique culte

Michèle Morgan est décédée mardi 20 décembre à l'âge de 96 ans. Sa scène avec Jean Gabin dans "Le Quai des brumes" a marqué l'histoire du septième art.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
T'as de beaux yeux tu sais La page de l'émission
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Henry-Jean Servat, écrivain et journaliste qui a publié de nombreux ouvrages sur le cinéma et les acteurs explique qu'il connaissait bien Michèle Morgan, "elle était une image sublime du cinéma français", explique-t-il. C’est la première actrice à avoir eu le prix d’interprétation à Cannes. L’écrivain explique par ailleurs que le scénario original dans le film Le Quai des brumes n’était pas « t’as d’beaux yeux tu sais » mais « t’as d’belles jambes tu sais". 

C'est une des répliques les plus célèbres du cinéma français. Dans Le Quai des brumes, réalisé par Marcel Carné et sorti en 1938, Jean Gabin dit à Michelle Morgan, qui interprète la jeune Nelly : "T'as d'beaux yeux, tu sais". Une phrase culte pour une actrice qui y est restée associée tout au long de sa vie. Cette réplique écrite par Jacques Prévert, qui a signé le scénario du film, l'a transformée en icône. Son regard d'un bleu limpide, attirant et énigmatique, participera à son succès : à seulement 18 ans, Michèle Morgan avait déjà "les plus beaux yeux du cinéma français".

Lors d'une interview donnée en 1987 dans l'émission Les Dossiers de l'écranMichèle Morgan revient sur ce moment inoubliable de Quai des brumes : "C'est une jolie scène, c'est très beau mais c'est pourtant tout simple". Si ses yeux semblent à la fois implorer et défier Jean Gabin, c'est parce qu'elle voulait impressionner son partenaire : "Je dois dire que chaque fois que je revois la scène, il y a une émotion, peut-être parce que j'avais très peur de ne pas bien la faire. Jean Gabin était très taquin, on ne se connaissait pas bien à ce moment-là. Il disait : "Je suis sûr que cette môme ne sait pas embrasser" et ça m'énervait. J'étais un peu impressionnée et j'ai voulu lui montrer que, quand même, je pouvais jouer une scène d'amour". Un culot qui a lancé sa carrière. 

>
L'invité du Grand Soir du 20 décembre 2016 Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Cinéma Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants