1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Michel Hazanavicius : "J'ai un rapport hyper décontracté à Jean-Luc Godard"
3 min de lecture

Michel Hazanavicius : "J'ai un rapport hyper décontracté à Jean-Luc Godard"

RENCONTRE - Le réalisateur de "OSS 117" et "The Artist" est de retour avec "Le Redoutable", une vraie comédie sur Jean-Luc Godard incarné par un Louis Garrel troublant de vérité.

Michel Hazanavicius, le réalisateur du "Redoutable" qui sort le 13 septembre
Michel Hazanavicius, le réalisateur du "Redoutable" qui sort le 13 septembre
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Michel Hazanavicius : "J'ai un rapport hyper décontracté à Jean-Luc Godard"
07:32
Stéphane Boudsocq

Le Redoutable de Michel Hazanavicius sort mercredi 13 mars au cinéma et il faut reconnaître qu'il s'agit d'une vraie comédie avec Jean-Luc Godard en vedette, ce qui ne va pas forcément . Le talent de Michel Hazanavicius est d'être parti d'une période dramatique la vie Godard pour en faire une farce cruelle et irrésistible sur la notoriété, le talent, l'inspiration et l'amour. Nous sommes en 1967, La Chinoise, le dernier long-métrage du réalisateur reçoit le mépris de la critique et des spectateurs.

Or, lui adore ce film a tourné avec sa compagne, Anne Wiazemsky dont le livre de souvenirs a servi inspiration à Michel Hazanavicius. Le Bonheur du couple va être remis en question par cet échec. Godard sent le vent de la mode tourner et l'arrivée de mai 68 ne va pas arranger les choses.

"J'ai un rapport hyper décontracté à Godard, je ne fais pas partie de la secte des adorateurs (...) et j'ai lu ce livre [le livre de souvenirs écrit par la compagne de Godard ] et j'ai découvert un homme qui s’appelle Jean-Luc et qui a 37 ans", commence Michel Hazanavicius qui décide de faire du film "une comédie un peu à l'italienne avec un personnage riche et complexe". "Je lui ai demandé s'il était sûr de vouloir partir là-dedans parce que je le connais Michel, c'est un homme intelligent et brillant, explique Bérénice Bejoactrice dans le film et compagne du réalisateur. Je lui ai dit 'On va te prendre pour le petit rigolo de service'." 

Louis Garrel, excellent en Jean-Luc Godard

Louis Garrel incarne un Godard troublant de vérité : c'est une véritable incarnation plus qu'une imitation. Il est devenu physiquement son modèle, jusque dans le zozotement, au prix d’un vrai sacrifice : "Lorsqu'on m'a rasé le haut de la tête, je n'étais pas ravie. J'étais un peu choqué, j'avais l'air d'un idiot, mais d'une autre manière chaque matin on me rasait, et je disparaissais derrière un masque", explique-t-il au micro de RTL. Aux côtés Louis Garrel, Stacy Martin est une délicieuse Anne Wiazemsky, amoureuse de son mari jusqu’à la crise de trop et la séparation après 4 ans d’une histoire mouvementée.

À lire aussi

Le film va-t-il donc plaire au grand public ? La réponse à la question tient dans la marque de fabrique du réalisateur d'OSS 117 ou The Artist  : on sait est qu'il est très doué pour mener à bien des projets gonflés, irrévérencieux et qu’il a vrai talent pour les dialogues, les décors. On retrouve tout ça dans Le Redoutable : une distance amusée, une richesse visuelle qui apporte au film rythme et du sens et ça renvoie d’ailleurs à Godard lui-même au début sa carrière, quand il osait braver les interdits et les codes.

Bientôt un "OSS 3" ?

"Si tous les gens qui veulent voir OSS 3 vont voir Le Redoutable, je fais OSS 3. C'est un chantage odieux que j'ai décidé de faire. Il [OSS 3] est quelque part, j'adore Jean [Dujardin], j'adore ce personnage. Faire OSS 3 juste parce qu'on me le demande, ce n'est pas une raison suffisante pour moi. Je vous jure que le jour où j'ai le truc, j'y vais. Mais par contre, travailler avec Jean, faire une comédie, c'est un peu plus proche", révèle le réalisateur à RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/