2 min de lecture Cinéma

McDonald's : bientôt un film sur l'histoire du "Fondateur" de la franchise

REPLAY - Il a inventé la "malbouffe", mais son nom reste inconnu. Le film "Le Fondateur", sur les écrans le 28 décembre, s'attaque à l'histoire de Ray Kroc.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
McDonald's : bientôt un film sur l'histoire du "Fondateur" de la franchise Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Le Fondateur, réalisé par John Lee Hancock, sortira au cinéma le 28 décembre. Il s'attaque à l’histoire du fondateur du fast-food. C'est un film non autorisé, comme on dit. Sur l’affiche, d'ailleurs, la production a pris la précaution de ne pas reproduire la totalité de la fameuse arche-logo du géant McDonald's pour éviter d’avoir affaire aux services juridiques de la multinationale. McDo a choisi de ne pas réagir et de rester muet. De peur de faire de la publicité au film. Facebook avait fait pareil avec The Social Network en 2010 : aucune vague, pour ne pas donner envie aux internautes d'aller voir le biopic peu flatteur de Mark Zuckerberg.

Le Fondateur dresse, en effet, un portrait assez peu élogieux du premier PDG de McDo. Il raconte comment Ray Kroc, en piquant l’idée de quelqu'un d’autre, a réussi à faire avaler des Big Mac au monde entier, comment il a roulé dans la farine - ou plutôt le ketchup - les vrais messieurs McDonald, deux frères qui manquaient d'ambition.

Premier à prendre au sérieux le "business du burger"

Ray Kroc était un VRP besogneux. Il d’abord vendu des gobelets en carton, puis des machines à milk shake. Un jour de 1954 (il a déjà 52 ans), deux propriétaires de resto, les frères McDonald, lui en commandent six d'un coup.

Intrigué, Ray Kroc se précipite chez eux et découvre le premier fast-food de l’histoire. Un seul menu, le plus demandé : le burger-frites-soda. Des prix cassés, car il n'y a ni serveur ni vaisselle à nettoyer. Il recommande alors à Richard et Maurice McDonald, de franchiser.

>
La bande annonce du film "Le Fondateur"
À lire aussi
Les films et séries nommés pour les Golden Globes 2020 séries
Golden Globes 2020 : la liste complète des nominations, catégorie par catégorie

"Franchisez !", crie Michael Keaton, qui incarne Ray Kroc dans le film. Le génie de Ray Kroc, qui, le premier, va prendre le "business du burger" au sérieux, est d’avoir senti que les Américains des années 50 n’ont plus envie ni de dîner chez eux, ni d’aller dans des restaurants guindés. Le succès est fulgurant. Les arches jaunes poussent partout aux États-Unis. La "malbouffe" est née. Et Ray Kroc va vite croquer les frères McDonald.

Ray Kroc et les frères McDonald sont morts fâchés

Les descendants de Richard et Maurice McDonald aujourd'hui ne touchent aucun pourcentage sur les ventes mondiales de McDo. C'est la charge la plus lourde du film contre Ray Kroc. L’empire McDonald's s’est étendu en effaçant de l’histoire les frères McDonald. En 1961, en rachetant la marque pour 2,5 millions de dollars, Ray Kroc s’était engagé à verser 1% des revenus aux frères. Mais oralement. Maintenant, on note tout sur les contrats.

Ray Kroc n’a jamais versé ces royalties, niant avoir jamais donné un tel accord. Ray Kroc et les frères McDonald sont morts fâchés. Les descendants des frères McDonald expliquent que c’est surtout le fait que le VRP devenu PDG se soit autoproclamé le "fondateur du McDo" qui les a le plus vexés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma McDonald's États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants