1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Louane : "Je fais un métier assez rare et qui peut être très éphémère"
1 min de lecture

Louane : "Je fais un métier assez rare et qui peut être très éphémère"

RENCONTRE - Quatre ans après "La famille Bélier", la chanteuse et comédienne est de retour au cinéma où elle tient le premier rôle dans la comédie sociale "Les affamés".

Louane Emera joue Zoé dans le film "Les Affamés"
Louane Emera joue Zoé dans le film "Les Affamés"
Crédit : StudioCanal
Laissez-vous tenter du 27 juin 2018
00:25:35
Laissez-vous tenter du 27 juin 2018
00:25:35
Laissez-vous tenter du 27 juin 2018
00:24:52
Laissez-vous tenter du 27 juin 2018
00:04:11
Louane : "Je fais un métier assez rare et qui peut être très éphémère"
00:06:38
Stéphane Boudsocq & Le Service Culture

Louane est de retour sur grand écran. La chanteuse et comédienne âgée de 21 ans est à l'affiche d'un nouveau film qui s'appelle Les affamés, réalisé par Léa Frédéval. Une comédie sociale qui, sur le papier, ressemble à plein de choses déjà vues : un groupe d'étudiants colocataires tente de trouver sa place dans la société.

Pourtant, l'avantage du film est que l'histoire aborde un sujet générationnel qui touche des millions de jeunes encore quasi tabou. Ils sont obligés de travailler pour payer leurs études, ils n'ont pas assez d'argent pour s'assumer seuls et ils sont baladés de contrats précaires en stages à répétition. Zoé en a assez : elle décide de porter l'affaire sur la place publique, de sortir ces invisibles du système social français de l'anonymat et de créer ce qu'elle appelle "la charte des affamés".

C'est donc Louane Emera qui incarne cette jeune fille passionnée et rebelle. Quatre ans après La famille Bélier, la chanteuse comblée revient avec un sujet plus adulte et ne veut pas oublier ceux de sa génération qui ont moins de chance qu'elle. "C'est vrai que c'est une étape, c'est différent. Je suis très contente qu'on parle de ce sujet qu'est la précarité de la jeunesse en France", raconte la jeune femme.

Sur scène ou au cinéma, Louane est en pleine lumière mais elle a avoué que l'idée que "tout pouvait s'arrêter aussi vite que tout a commencé" lui traversait encore l'esprit. "J'ai des plans B parce que je suis dans un milieu qui est très compliqué. Je fais un métier qui est assez rare et qui peut être très éphémère".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/