2 min de lecture Cinéma

"Jurassic World" : les 4 approximations de la bande-annonce qui énervent les spécialistes

Les dinosaures découverts dans la bande-annonce de "Jurassic World" suscitent quelques critiques de spécialistes qui reprochent au film d'accumuler les erreurs scientifiques, notamment dans la représentation de certains dinosaures.

Chris Pratt affronte les dinosaures de "Jurassic World"
Chris Pratt affronte les dinosaures de "Jurassic World" Crédit : Universal Pictures
Julie Michard
Julie Michard

Très attendue, la bande-annonce du film Jurassic World a suscité l'effervescence lors de sa sortie sur la toile. Mais il semblerait que l'émoi des premiers jours soit déjà retombé. Après l'excitation, l'heure est désormais aux critiques. Et les premiers griefs ne sont pas des moindres : la communauté scientifique reproche en effet au film de ne pas reproduire fidèlement les dinosaures.

1 - Les Raptors ont des plumes

Le détail peut sembler anodin. Pourtant, il ne l'est pas pour les paléontologues. Les vélociraptors - surnommés les raptors - ces petits dinosaures carnivores, déjà aperçus dans la version de 1993, auraient dû être munis de plumes pour s'accorder avec les dernières conclusions en vigueur des spécialistes.

Darren Naish, zoologiste spécialisé dans les dinosaures soulève cette erreur et reproche à Hollywood de n'en faire qu'à sa tête : "Le message de #JurassicWorld est : Va te faire foutre la science, nous n'avons pas besoin des tes plumes puantes !"

Dans "Jurassic World", l'acteur Chris Pratt devra se sortir des griffes des Raptors
Dans "Jurassic World", l'acteur Chris Pratt devra se sortir des griffes des Raptors

2 - La langue du Mosasaure est fourchue

Le mosasaure, un prédateur marin, en aura impressionné plus d'un dans cette bande-annonce. Vedette du parc d'attraction, on aperçoit le dinosaure sautant telle une baleine pour attraper un requin, ouvrant grand la gueule. Mais les paléontologues ont l’œil. Outre ses dimensions exagérées, ils ont ainsi noté que sa langue aurait dû être bifide (soit, fourchue). Brian Switek, journaliste au National Geographic, a ainsi précisé sur Twitter, image à l'appui, que si le Mosasaure semble particulièrement effrayant, il aurait fallu néanmoins le doter de la langue appropriée.

Dans "Jurassic World", le Mosasaure n'a pas la langue fourchue
Dans "Jurassic World", le Mosasaure n'a pas la langue fourchue

3 - Le Tyrannosaure n'en est pas un

À lire aussi
Daisy Ridley sur le tournage de "L'Ascension de Skywalker" Star Wars
"Star Wars 9" : où se situe le film dans la chronologie de la saga ?

Le tyrannosaure présent dans la bande-annonce n'en est pas un. On reste néanmoins prudent sur la dénomination de ce dinosaure puisque la vidéo élude le propos afin de garder le suspens : on ne sait pas vraiment si le grand méchant des trois volets précédents fera son retour. Mais les empreintes laissées sur le mur sont sans aucun doute un clin d’œil au Tyrannosaure. 

Néanmoins, s'il est de retour pour se mettre sous la dent un peu de chair humaine, le dinosaure ne semble pas avoir été fidèlement représenté. Dans la vidéo, on l'aperçoit possédant deux pouces opposables. Brian Switek précise encore une fois qu'il est impossible que l'espèce possède cette caractéristique. 

Dans "Jurassic World", le Tyrannosaure possède des pouces opposables
Dans "Jurassic World", le Tyrannosaure possède des pouces opposables Crédit : Universal Pictures

4 - L'ADN des dinosaures ne se conserve pas

Autre problème : le moustique présenté dans le bloc d'ambre n'est pas en réalité un moustique, mais une tipule, soit une araignée d'eau. Une différence qui se révèle de taille puisque cet insecte ne pique et ne suce pas le sang. Il est donc impossible de prélever sur lui toute trace d'ADN de dinosaure.

Extrait de "Jurassic World", avec le fameux moustique retrouvé conservé dans un bloc d'ambre
Extrait de "Jurassic World", avec le fameux moustique retrouvé conservé dans un bloc d'ambre Crédit : Universal Pictures

Par ailleurs, le directeur du Musée des Dinosaures à Espéraza, Jean Le Loeuf, précise pour le site Konbini que si le corps d'un moustique peut en effet se conserver pendant des millions d'années, il n'en est pas de même pour l'ADN. "Le problème n'est pas de trouver des moustiques dans l'ambre, mais un ADN intact et conservé".

Le film, réalisé par Colin Trevorrow, sortira le 10 juin 2015. Depuis les événements du troisième volet, un nouveau parc a ouvert ses portes sur l'île. Alors que les scientifiques de la réserve biologique arrivent à modifier l'ADN des dinosaures, un incident va venir tout bouleverser et laisser les dinosaures faire une nouvelle fois régner la terreur sur l'île.

>
Bande-annonce - Jurassic World
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Dinosaures Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants