1 min de lecture Laissez-vous tenter

Juliette Binoche au cinéma et sur les planches

Juliette Binoche réussit en ce moment l'exploit d'être à la fois au cinéma dans "L'Épreuve", et sur la scène du Théâtre de la Ville où elle joue "Antigone".

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
L'Épreuve - Bande Annonce (2015) VO Crédit Image : © Septième Factory | Crédit Média : Septième Factory DIstribution | Date :
La page de l'émission
Michel Cohen-Solal
Michel Cohen-Solal et Martin Cadoret

On est en droit de se demander ce qui fait courir la belle Juliette aux 4 coins de la culture et du monde. Un Oscar, un César, un prix d'interprétation à Cannes : à 51 ans, elle inonde encore l'écran blanc et foule le parquet du Théâtre de la Ville. Dans L'Épreuve, au cinéma mercredi 6 mai, elle incarne le rôle d'une femme reporter de guerre, qui brave la mort et le danger pour témoigner.

Pour être comme toujours parfaitement crédible dans ce personnage, la comédienne a rencontré d'authentiques et réputés correspondants de guerre. Juliette Binoche montre aussi dans ce film la difficulté de faire un métier avec passion et d'être en même temps une mère de famille responsable, en mettant en jeu sa vie. Pour le cinéma, c'est facile, mais dans la vie, il n'en est pas question. "Se mettre dans une situation de vie ou de mort, constamment, comme un choix de vie, je n'aurais jamais pu", confie la comédienne.

Le théâtre, son rêve premier

Son autre choix de vie, c'est bien sûr le théâtre. Jusqu'au 14 mai, Juliette Binoche joue Antigone de Sophocle au Théâtre de la Ville, dans une mise en scène très moderne, du Belge Ivo van Hove. Une maîtrise absolue de ce texte antique que Juliette dit en anglais.

C'est comme du feu sur scène

Juliette Binoche
Partager la citation

"J'aime bien revenir au théâtre, parce que c'était mon rêve premier, et ce qu'on donne au théâtre, c'est différent. Ce que vous voyez à ce moment-là, ça restera imprimé en vous jusqu'à la fin de votre vie", explique l'actrice. "C'est comme du feu sur scène... entre la pensée de Sophocle et la traduction d'Anne Carson, on est porté par des pensées et des sentiments qui sont contemporains et à la fois qui remontent à la nuit des temps".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Juliette Binoche Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants