2 min de lecture James Bond

James Bond est l'espion que Ian Fleming aurait aimé être

REPLAY - L'agent 007 est né sous la plume de Ian Fleming, le très british écrivain, journaliste et espion dans les soirées mondaines qui a eu des dizaines de conquêtes.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
James Bond est l'agent secret que Ian Fleming aurait aimé être Crédit Image : Spectre/Sony | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Mathilde Cesbron

Voilà 63 ans que James Bond parcourt le monde au service de Sa Majesté. Des romans, des films, des thèses d'université ont tenté d'expliquer ce personnage. On croit tout savoir de lui mais finalement, on ne sait rien sauf sa date de naissance, 1952 et le nom de son père Ian Fleming. L'écrivain très british est journaliste et espion dans les soirées mondaines. Et c'est comme cela que se présentera bientôt son héros. À Noël 1952, pas à Londres mais en Jamaïque, face à la mer turquoise des Caraïbes, dans une villa qui repose sur du sable blanc, Ian Fleming, 44 ans, termine son premier James Bond, Casino Royal. Sa villa s'appelle Goldeneye, nom d'une opération secrète à laquelle a participé l'auteur pendant la guerre. Le nom de Bond, lui, était sur une étagère. "L'une de mes bibles est un livre sur les oiseaux exotiques d'un certain professeur James Bond", confiait Fleming. 007 porte donc le nom d'un ornithologue réputé.

Ses maîtresses ont inspiré les James Bond girls

La naïade qui figure dans Bond contre Dr No au cinéma, dans le maillot de Ursula Andress, est inspirée par l'une des ses conquêtes qui vient se baigner tout près de la villa, au milieu des coquillages, sous le manguier. James Bond est en fait l'agent secret que Ian Fleming aurait aimé être, sa copie physique : mince, yeux bleus, mèche sur le front, 1m83, 76 kg. Ces mensurations figurent dans le livre Bons baisers de Russie. Bond et Fleming sont tous deux orphelins, tous deux étudiants à Eton, tous deux amoureux de Vodka-Martini et de filles. "Les gens voient l'espionnage comme un comme un truc romantique, dit Fleming qui a des dizaines de maîtresses. L'une d'elle, Muriel Wright, un amour de jeunesse, va même inspirer toutes les James Bond girls de Jane Seymour à Halle Berry en passant par Sophie Marceau dans Le Monde ne suffit pas.

L'extravagant Ian Fleming a ainsi créé à son image l'un des héros modernes les plus célèbres. James Bond est devenu culte en seulement 12 ans et 13 romans. C'est le président John Kennedy qui en 1961 fait décoller les ventes, avouant que Bons baisers de Russie est son livre de chevet. L'année suivante, Sean Connery triomphera contre Dr no. "On ne vit que deux fois", écrivait Ian Fleming. Il meut le 12 août 1964 après avoir achevé Goldfinger. Mort officiellement seulement car comme les diamants Fleming et Bond dont éternels

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond Cinéma Daniel Craig
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants