1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Final Fantasy XV" : nos impressions après les premières heures de jeu
4 min de lecture

"Final Fantasy XV" : nos impressions après les premières heures de jeu

ON Y A JOUÉ - Après 10 ans d'attente, nous avons pu jouer au nouvel opus de la saga Final Fantasy.

Dans certaines cutscenes, Noctis a les yeux qui changent de couleurs. Un élement de l'histoire ?
Dans certaines cutscenes, Noctis a les yeux qui changent de couleurs. Un élement de l'histoire ?
Crédit : Square Enix
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Final Fantasy XV approche à grands pas. Rassurez-vous, il n'est pas nécessaire d'avoir joué aux 14 épisodes précédents pour y comprendre quelque chose : les jeux et leurs histoires sont parfaitement indépendants. Après 10 ans de développement, le jeu construit, déconstruit et reconstruit va enfin s'offrir aux joueurs impatients ce 29 novembre 2016 sur Playstation 4 et XBox One. 

L'histoire conte le parcours du Prince Noctis et de ses trois acolytes et amis (Ignis, Prompto et Gladio) dans un monde fantastique inspiré par le monde réel. Le jeu de rôle développé par le studio japonais Square Enix, mélange la fantasy avec de la magie, des créatures merveilleuses, des rois et des quêtes et un monde moderne avec des voitures par exemple. Un mélange qui a fait le succès de la saga depuis plus de trente ans. 
Nous avons pu jouer aux premières heures du jeu afin de découvrir les personnages, le monde (du moins un petit bout), le système de combat et les menus. 

Une histoire encore très mystérieuse

Si certains jeux posent clairement les bases narratives d'une aventure dans les premières minutes à grand renfort de cutscenes, de longs dialogues ou de cinématiques, Final Fantasy XV conserve agréablement son mystère. En 3 heures, on serait bien en peine de vous expliquer de quoi il en retourne. Ce n'est pas lié à la confusion du scénario mais bien au fait que le monde ouvert permet de rester des heures dans une zone très large, de s'y amuser avec de nombreuses missions, sans pour autant aborder la trame principale. On sait que l'on est le Prince Noctis, on a trois compagnons, dont on connaît encore peu de choses, et une superbe voiture.

Le père de Noctis, le roi Régis lors de la scène d'introduction du jeu
Le père de Noctis, le roi Régis lors de la scène d'introduction du jeu
Crédit : Square Enix

Si vous avez vu le film Kingsglaive ou la série d'animé Brotherhood, vous saurez qu'une vraie guerre se prépare et vous connaîtrez mieux les personnages principaux et les liens qui les unissent... Sinon, il faudra attendre de rentrer plus en profondeur dans cette aventure dont on nous garantit une durée de vie de 150 heures

Les combats : des danses dynamiques et tactiques

À lire aussi

L'expérience de jeu est clairement tournée vers le combat et l'action. Final Fantasy XV abandonne le système du combat statique au tour par tour bien connu de la série pour devenir un action-RPG où vous contrôlez Noctis et ses camarades (mais surtout Noctis) au combat. Vous pouvez choisir et changer d'arme avec la croix directionnelle, vous vous déplacez, parez, esquivez, sautez, fuyez vous-même en fonction de la topographie un peu comme dans The Witcher.


Fini les menus sans fin pour trouver la bonne attaque ou le bon sort, vos réflexes sont ici vos meilleurs alliés. Sans devenir un jeu sans pitié à la Dark Souls, le combat reste exigeant. Après quelques affrontements où vous tâtonnerez, vous apprendrez à verrouiller les bons ennemis, à vous téléporter au bon moment et à gérer les parades et les attaques spéciales de vos amis. Si tout va trop vite, vous pourrez mettre le jeu en pause afin d'affiner votre stratégie.

Les 3 compagnons de Noctis peuvent déclencher des attaques spéciales pendant les combats
Les 3 compagnons de Noctis peuvent déclencher des attaques spéciales pendant les combats
Crédit : Square Enix

Chaque combat est une danse et c'est le rythme qui fera votre stratégie (avant d'y adjoindre différentes attaques, sortilèges élémentaires en fonction des faiblesses des ennemis etc. plus tard dans le jeu). Si vous avez un peu de mal ou pas l'habitude de jouer à ce type de jeu, n'hésitez pas à passer par le tutoriel très complet du début du jeu ou les séances d'entraînement avec Gladio dans les feux de camp.

Magie et ascension

Il y a aura les armes : épée, lance, sabre, hache, pistolet, etc. Et il y a aura de la magie. Nous n'avons pas eu le loisir de découvrir les fameuses invocations, ces sorts surpuissants qui permettent de venir à bout des ennemis les plus récalcitrants après une cinématique particulièrement épique. On sait qu'il y aura des figures très connues par les fans de Final Fantasy : le sage Ramuh pour la foudre, la belle Shiva pour la glace, le géant Titan pour la terre ou encore Léviathan, le serpent des mers, pour l'eau. Chaque créature offrira une sorte de défi et semble avoir un rôle dans l'histoire. Ils seront aussi vos alliés pour les combats. 

Après quelques heures pas de signe des célèbres invocations. Elles seront bien au rendez-vous.
Après quelques heures pas de signe des célèbres invocations. Elles seront bien au rendez-vous.
Crédit : Square Enix

La magie la plus utilisée sera les sortilèges que vous créerez vous-même via un système d'artisanat. À vous de collecter dans vos déplacements ou sur vos ennemis des essences de foudre, feu ou glace et de les mélanger pour obtenir différents sorts et différents effets ou niveaux de puissance. Jouer avec l'outil de création est très plaisant, on a envie de mélanger les essences et différents objets de notre inventaire pour tester leurs effets toujours impressionnants sur les ennemis. Les effets visuels sont spectaculaires, vous avez une impression de puissance et même les décors et vos compagnons réagissent aux effets de vos magies

Le système de magie est très accessible et permet d'être créatif
Le système de magie est très accessible et permet d'être créatif
Crédit : Square Enix

Du côté de l'évolution des personnages, Final Fantasy XV reprend le système des sphériers de Final Fantasy X et y ajoute un twist. Il s'agit d'un arbre de compétences qui fait évoluer l'équipe plutôt que chaque joueurs. À vous de choisir en fonction de vos goûts si vous voulez renforcer la magie, des capacités d'équipement, la faculté de Noctis d'esquiver par magie les attaque etc...  Ce menu baptisé "Ascension" a été l'une des dernières nouveautés dans le développement du jeu. Vous pouvez personnaliser les capacités des personnages mais aussi leurs équipements ou le design de votre voiture. Nous vous en parlerons plus en détail après dans notre test complet.

Voix française et musique

Nous avons pu tester le jeu dans une version française, texte et voix. S'il sera possible de mettre le jeu en japonais ou en anglais, la VF est clairement de bonne facture. Même quand on a en horreur 99% des versions françaises dans les films, séries et jeux. Certains échanges manquent de naturel mais l'impression globale est bonne. Le japonais offrira aux fans une performance d'acteurs plus théâtrale. L'anglais permettra aux allergiques au français l'avantage de la synchronisation labiale (voix-lèvres).

La musique est absolument parfaite. C'est une habitude pour la saga, ce n'est pas pour rien qu'il y a des concerts philharmoniques reprenant les thèmes du jeu dans le monde entier. Les morceaux classiques de Yoko Shimomura sont envoûtants, les chansons de Florence + The Machine une réussite. Nous n'avons qu'une hâte : mettre tout cela dans notre iPod.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/