1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Festival de Cannes 2019 : Nagui, Laury Thilleman et Didier Bourdon sur les marches
1 min de lecture

Festival de Cannes 2019 : Nagui, Laury Thilleman et Didier Bourdon sur les marches

DIAPORAMA - Vendredi 17 mai 2019, la Croisette a été rythmée par la projection de deux films en compétition : "Little Joe" de Jessica Hausner et "Douleur et gloire" de Pedro Almodovar.

Festival de Cannes 2019 : l'animateur Nagyu aux côtés de sa femme, l'actrice Mélanie Page
Festival de Cannes 2019 : l'animateur Nagyu aux côtés de sa femme, l'actrice Mélanie Page
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'animateur Nagyu aux côtés de sa femme, l'actrice Mélanie Page
Festival de Cannes 2019 : l'actrice italienne Marica Pellegrinelli sur le tapis rouge
Festival de Cannes 2019  : l'actrice thaïlandaise Peechaya Wattanamontree aidée pour sa montée des marches
Festival de Cannes 2019 : l'actrice britannique Emily Beecham était vêtue d'une longue robe noire
Festival de Cannes 2019 : l'acteur français Didier Bourdon, était présent pour ce quatrième jour des festivités
Festival de Cannes 2019 : l'actrice espagnole Marisa Paredes lors de son arrivée sur la Croisette
Festival de Cannes 2019 : Bella Hadid était de nouveau présente pour la montée des marches
Festival de Cannes 2019 : Rossy de Palma et sa tenue extravagante
Festival de Cannes 2019 : Laury Thilleman, miss France 2011, sur le tapis rouge
Festival de Cannes 2019 : Penélope Cruz entourée de Pedro Almodovar et Antonio Banderas
Festival de Cannes 2019 : Amber Heard devant les photographes
Festival de Cannes 2019 : l'animateur Nagyu aux côtés de sa femme, l'actrice Mélanie Page Crédits : VALERY HACHE / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'actrice italienne Marica Pellegrinelli sur le tapis rouge Crédits : LOIC VENANCE / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'actrice thaïlandaise Peechaya Wattanamontree aidée pour sa montée des marches Crédits : ANTONIN THUILLIER / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'actrice britannique Emily Beecham était vêtue d'une longue robe noire Crédits : LOIC VENANCE / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'acteur français Didier Bourdon, était présent pour ce quatrième jour des festivités Crédits : VALERY HACHE / AFP
Festival de Cannes 2019 : l'actrice espagnole Marisa Paredes lors de son arrivée sur la Croisette Crédits : VALERY HACHE / AFP
Festival de Cannes 2019 : Bella Hadid était de nouveau présente pour la montée des marches Crédits : LOIC VENANCE / AFP
Festival de Cannes 2019 : Rossy de Palma et sa tenue extravagante Crédits : VALERY HACHE / AFP
Festival de Cannes 2019 : Laury Thilleman, miss France 2011, sur le tapis rouge
Festival de Cannes 2019 : Penélope Cruz entourée de Pedro Almodovar et Antonio Banderas
Festival de Cannes 2019 : Amber Heard devant les photographes Crédits : LOIC VENANCE / AFP
1/1
Cécile
Cécile Antoine-Meyzonnade

Quatrième journée sur la Croisette. Le Festival de Cannes continue d'éblouir le monde entier ce vendredi 17 mai, et ce, jusqu'au 25 mai prochain. Côté compétition, le jury, présidé cette année par le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu, met à l'honneur l'Angleterre avec Jessica Hausner et l'Espagne avec Pedro Almodovar.

En fin d'après-midi, le public cannois a donc découvert Little Joe le long-métrage de l'autrichienne Jessica Hausner. Habituée de la Croisette grâce à son ancienne vie de scripte pour le cinéaste plusieurs fois palmé Michael Haneke, la jeune réalisatrice est pour la première fois nommée.

L'histoire est celle d'une plante génétiquement modifiée qui aurait le pouvoir de transformer les humains en animaux. Un scénario plus qu'original qui devrait certainement plaire à Yórgos Lánthimos, membre du jury, qui a lui-même animalisé ses acteurs dans The Lobster (Prix du jury, 2015).

Dans Douleur et Gloire, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar évoque l'enfance, le cinéma, les fantasmes et les amours de jeunesse mais également la maladie, la drogue ou la soudaine incapacité à créer. Une oeuvre personnelle sur sa propre vie, bien que son acteur principal ne valide qu'à moitié cette théorie. "Pedro aime à dire que ce n'est pas une autobiographie mais une auto-fiction, c'est un moyen qu'il a utilisé pour se réconcilier avec lui-même", a confié Antonio Banderas sur RTL.

À regarder

Douleur et Gloire : l'art Almodovar
02:16
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/