2 min de lecture The Walking Dead

"Fear The Walking Dead" : plus subtil que "The Walking Dead", mais moins de morts-vivants

NOUS L'AVONS VU - La série dérivée de "The Walking Dead" raconte les origines de l'épidémie de morts-vivants. Un vent de fraîcheur sur l'univers de la série originale, au risque de perdre la tension de cette dernière.

"Fear The Walking Dead" a démarré dimanche 23 août
"Fear The Walking Dead" a démarré dimanche 23 août Crédit : AMC
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Fear The Walking Dead, qui raconte les origines de l'épidémie de morts-vivants à travers les yeux d'une famille de Los Angeles, vient de démarrer outre-Atlantique et chez nous sur Canal + Séries. Pour ceux qui ont suivi The Walking Dead, ce projet de spin-off semblait alléchant, mais aussi risqué. Car il fallait séduire les fans avec un show certes "dans l'univers de", mais sans aucun personnage connu, avec une nouvelle histoire - tandis que la série originale est adapté d'un comics.

L'origine de l'épidémie ou la recherche d'un éventuel vaccin n'a jamais été au cœur des enjeux de la série originale. C'est ce qui faisait son charme, le show s'intéressant davantage aux interactions entre ces survivants réduits à l'état sauvage, sans autorité judiciaire ni institutions politiques. En prenant pour point de départ l'apparition des premiers morts-vivants, Fear The Walking Dead risquait donc abandonner ce qui faisait le charme de la série originale. Une impression confirmée par ce pilote, qui pose tout de même de bonnes bases pour la suite.

Un récit des origines adroit, mais moins de zombies

La nouvelle série a deux objectifs un peu contradictoires : raconter les débuts de l'épidémie, pendant lesquels il ne se passe quand même pas grand chose, tout en donnant suffisamment au spectateur pour le tenir en haleine. Sur ce point, Fear The Walking Dead tient la route. Les quelques détails disséminés durant l'épisode - les élèves absents "pour cause de grippe", un lycéen qui tient un discours alarmant mais que personne croit - suffisent à nous intriguer. Et les scénaristes ont résisté à la facilité d'expliquer directement l'origine de la contagion.


Malgré tout, il ne faut pas s'attendre à voir les hordes de zombies impitoyables de The Walking Dead. Dans ce spin-off, les morts-vivants se font plus rares puisque l'épidémie n'en est qu'à ses débuts. Revers de la médaille : cela enlève une bonne partie de la tension. Le spin-off essaie donc de compenser par une musique oppressante, au risque de parfois en surjouer. Il faut toutefois reconnaître que la bande son, comme dans la série originale, est soignée.

Des personnages intéressants à approfondir

À lire aussi
Michonne signe sa dernière saison dans "The Walking Dead" Séries
"The Walking Dead", saison 10 : tout ce que l'on sait du retour de la série

Rick, Michonne, Glenn, Carol... Oubliez la bande hétéroclite de la série mère, constituée au gré des errements des héros. Fear The Walking Dead ne contient que 4 personnages principaux, tous membres d'une famille recomposée. Il y a Madison, incarnée par Kim Dickens (Treme), la mère conseillère d'éducation, et Travis, le beau-père prof dans le même lycée. Madison élève sa fille modèle Alicia, mais a bien du mal à gérer Nick, son fils toxicomane qui a mal tourné.

Le faible nombre de personnages principaux rend impossible (pour l'instant) ce qui faisait tout le sel de The Walking Dead : le fait qu'un personnage important puisse disparaître à tout moment. Mais les relations entre les 4 protagonistes sont suffisamment intéressantes pour que le téléspectateur ait envie de continuer la série. Surtout que l'interprétation est satisfaisante. Si Fear The Walking Dead poursuit dans la veine de la série mère, il pourrait être très intéressant de voir les personnages évoluer en véritables survivants. Étant donné que la première saison ne compte que 6 épisodes, cela devrait se produire rapidement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
The Walking Dead Séries Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants