1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "De Gaulle" : Lambert Wilson et Isabelle Carré interprètent sans imiter
2 min de lecture

"De Gaulle" : Lambert Wilson et Isabelle Carré interprètent sans imiter

Les deux acteurs donnent vie à une période méconnue de l'histoire de la vie du général. Le portrait intime d'un couple bien loin de la communication politique actuelle.

Lambert Wilson et Isabelle Carré dans "De Gaulle"
Lambert Wilson et Isabelle Carré dans "De Gaulle"
Crédit : SND
"De Gaulle" : Lambert Wilson et Isabelle Carré interprètent sans imiter
27:53
Laissez-vous tenter du 02 mars 2020
27:53
Stéphane Boudsocq & Aymeric Parthonnaud

Le Général de Gaulle était déjà apparu dans plusieurs films mais comme un personnage secondaire, presque une silhouette... Mercredi 4 mars, il devient enfin le héros de sa propre histoire sur grand écran dans un film de Gabriel Le Bomin, simplement intitulé De Gaulle. Il ne s'agit pas d'un biopic, une biographie filmée et c'est tout l'intérêt de cette fresque qui mêle grande Histoire et histoire amoureuse. 

Nous sommes au printemps 1940, la France vacille face à l'offensive allemande, Charles de Gaulle, la quarantaine, fraîchement nommé Général fait partie de ceux qui refusent de capituler. On connaît la suite : le départ pour Londres, l'appel du 18 juin, la naissance de la Résistance et une autre destinée pour la France... Le film se concentre sur ces quelques semaines où la vie de notre pays et celle de De Gaulle ont basculé. C'est la découverte de l'intimité de cet homme amoureux fou de sa femme Yvonne et de leurs enfants, dont la petite Anne, née trisomique. Un couple jeté dans l'inconnue de la guerre et qui trouvera ensemble la force de faire face aux événements.

C'est Isabelle Carré et Lambert Wilson qui incarnent Yvonne et Charles de Gaulle. Dès la première scène on est dans l'essentiel du film : au lit, au réveil, auprès d'un couple charnel... Et on découvre d'une toute autre manière ces personnages historiques que l'on a jamais vu comme ça... "C'est un De Gaulle qu'on ne connaît pas, une Yvonne belle et amoureuse", explique Lambert Wilson. "On n'a pas voulu montrer la statue de cire de De Gaulle, mais De Gaulle avec un cœur qui bat, qui doute, qui se met en danger", renchérit sa partenaire à l'écran. 

Isabelle Carré et Lambert Wilson qui, chacun, ont dû affronter un vrai défi. Pour lui, ressembler à Charles de Gaulle sans tomber dans l’imitation. Pour elle, donner un corps, un visage et une voix à Yvonne de Gaulle, dont on ne sait quasiment rien. "Mon travail était beaucoup plus simple. On n'a jamais entendu la voix d'Yvonne. C'est une image un peu désuète, floue, qui me laissait de la marge pour remplir les contours et faire ce que je voulais", reconnaît Isabelle Carré. "On évoque ces personnages sans les imiter, on ne fait pas un sketch. Le réalisateur a refusé par exemple que je fasse une voix plus gaulienne, parce qu'il a considéré que c'était inécoutable, mon imitation était nulle", plaisante Lambert Wilson.

À lire aussi

En se concentrant sur l'intime, De Gaulle évite de croiser la figure gaullienne déclinante ou les positions contestables sur la décolonisation par exemple. Si l'on croit tellement au couple Yvonne et Charles dans le film, c'est aussi parce qu'entre Isabelle Carré et Lambert Wilson existe une réelle complicité et même une véritable amitié qui remonte à leur rencontre de cinéma en 2005 sur le tournage du film Coeurs d'Alain Resnais.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/