2 min de lecture Cinéma

"Bis", "American Sniper", "Vincent n'a pas d'écailles" : les sorties ciné du 18 février

Les sorties en salles de ce 18 février : "American sniper" de Clint Eastwood et un coup de cœur pour "Vincent n'a pas d'écailles" de Thomas Salvador. Coup de gueule contre "Kingsman : services secrets" avec Colin Firth.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 18 février Crédit Image : © 2014 Few-EuropaCorp-TF1 Films Production/Roger Arpajou | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Martin Cadoret

Effet Saint-Valentin, curiosité ou envie de bricolage : 50 nuances de Grey réalise un carton avec plus de 2 millions d'entrées en une semaine. A voir comment le bouche-à-oreille va fonctionner ! Pour un public plus jeune, Les nouveaux héros de Disney s'en tire honnêtement avec 550.000 entrées. C'est très moyen pour Un village presque parfait autour des 220.000 et c'est carrément raté pour L'enquête, excellent thriller politico-financier sur l'affaire Clearstream qui n'a passionné que 150.000 curieux.

Deux films familiaux : "Bob l'éponge" et "Bis"

Après Maya l'abeille il y a 15 jours, c'est Bob l'éponge qui débarque sur des centaines d'écrans. Le film mêle animation numérique et acteurs en chair et os dont Antonio Banderas qui devait avoir des arriérés d'impôts. Le tout navigue entre extrême laideur visuelle et hystérie collective.

Autre gros film du jour : Bis de Dominique Farrugia avec le tandem Kad Merad-Franck Dubosc, deux cinquantenaires qui s'ennuient dans leur vie d'adulte et qui vont, grâce à une sorte de faille spatio-temporelle, être ramenés au temps leur adolescence en 1986 mais avec leur vécu actuel. Les gens les voient dans leurs corps d'ados, nous les voyons adultes. Passé la bonne idée de départ, la suite plutôt paresseuse tourne vite en rond, malgré quelques gags excellents comme ceux-ci : les deux potes connaissant à l'avance les succès à venir vont tenter de convaincre deux producteurs influents années 80.

Coup de coeur pour "Vincent n'a pas d'écailles"

Le coup de cœur de cette semaine, c'est Vincent n'a pas d'écailles de Thomas Salvador. Il s'agit d'un film de super-héros sans effets spéciaux ni surenchère : l'histoire d'un garçon qui, au contact de l'eau, voit ses capacités physiques décuplées. Il essaye de vivre avec, de tomber amoureux et de pas faire de "vagues". C'est formidable de tendresse, de dureté et de drôlerie parfois.

Les films américains de ce 18 février

À lire aussi
Gregory Tyree Boyce est décédé à l'âge de 30 ans. Il incarnait Tyler Crowley dans le premier épisode de la saga Twilight Cinéma
"Twilight" : Gregory Tyree Boyce est décédé à la suite "d'une intoxication de drogues"

American sniper de Clint Eastwoodle 34e film du vieux maître hollywoodien est une fable moderne sur l’héroïsme et ses démons, vu à travers l'histoire vraie de Chris Kyle, tireur d'élite pour l'US Army en Irak. Bradley Cooper incarne ce personnage à l'écran. Il est en lice dimanche soir pour l'Oscar du meilleur comédien pour ce rôle.

Kingsman : services secrets met vraiment mal à l'aise. Dans le film, Colin Firth joue une sorte de James Bond, formateur nouvelle génération d'agents spéciaux anglais. Les décors hideux, les dialogues ineptes et la performance ridicule de Samuel L. Jackson en méchant de service, tout cela passe encore, mais la façon dont la violence est rendue à l'écran est limite scandaleuse : des dizaines de morts atroces, traitées comme dans un jeu vidéo, sans recul, sur un mode comique. Un film inquiétant et insupportable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Cinéma Clint Eastwood
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants