1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Alita : Battle Angel" : James Cameron produit un spectacle époustouflant
3 min de lecture

"Alita : Battle Angel" : James Cameron produit un spectacle époustouflant

La dernière production événement de James Cameron? réalisée par Robert Rodriguez, sort mercredi 13 février 2019 au cinéma. Un conte futuriste sur le thème des robots et de la vie artificielle.

"Alita : Battle Royal", le 13 février 2019 au cinéma
"Alita : Battle Royal", le 13 février 2019 au cinéma
Crédit : Twentieth Century Fox
"Alita : Battle Angel", un film époustouflant de Robert Rodriguez
06:48
Laissez-vous tenter du 11 février 2019
25:13
Stéphane Boudsocq & Cécile Antoine-Meyzonnade

Dans Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez? produit par James Cameron et qui sort en salles le mercredi 13 février 2019, nous sommes au XXVIe siècle, dans un monde ravagé par une guerre qui a vu la civilisation s'effondrer. Subsiste une mégalopole gigantesque, nommée "Iron City", l'équivalent d'une Babylone moderne où cohabitent toutes les races, obsédées par Zalaam, une cité aérienne qui promet richesse et paix. 

Un prodige de la technologie, le Dr Ido, joué par Christoph Waltz (Django Unchained), spécialiste des corps de synthèse, va découvrir les restes d'une cyborg en très mauvais état. Il la répare et découvre que la mémoire de cette créature, qu'il prénomme Alita, cache une mémoire effacée qui pourrait changer le destin de l'humanité. 

À partir d'un scénario simple et parfois simpliste, Alita : Battle Angel se révèle un spectacle époustouflant sur le plan visuel : James Cameron (Avatar, Titanic) qui produit le film, a confié les rênes du projet au réalisateur Robert Rodriguez (Sin City). Et en cadeau, les services de véritables prodiges des effets spéciaux. "C'est la première fois où, sur l'un de mes films, j'ai l'impression d'être plus spectateur que réalisateur", confie même Robert Rodriguez, avant d'ajouter : "C'est une retombée dans l'enfance."

Pour 'Alita', tout mon costume était truffé de technologie"

Rosa Salazar

Une magie qui concerne notamment le personnage d'Alita : c'est la comédienne Rosa Salazar (Le Labyrinthe) qui l'incarne. Elle a joué toutes les scènes, vêtue d'une combinaison spéciale bardée de capteurs qui reproduisent non seulement ses mouvements, mais aussi les émotions de son visage. Ensuite, un logiciel reconstruit un corps numérique, celui de son personnage. "Pour Avatar, ils ont utilisé un casque équipé d'une caméra. Pour Alita, tout mon costume était truffé de technologie, c'était le plus moderne qui puisse exister", explique l'actrice.

À lire aussi

Robert Rodriguez et James Cameron ont dépensé une partie des 200 millions de dollars du budget du film pour financer les effets spéciaux. Cependant, ils ont aussi construit une ville bien concrète sur le gigantesque plateau d'Alita : Battle Angel au Texas. Des rues, des immeubles, des véhicules qui rendent plus crédible le fond de l'histoire, basée sur un avenir apocalyptique.

Dans le film, Christoph Waltz, l'acteur autrichien vu dans Spectre ou Inglorious Basterds et Les huit salopards chez Quentin Tarantino, ressemble, avec son personnage du Dr Ido, au fils caché du Geppetto de Pinochio ou encore du docteur Frankenstein. "Ce rêve d'être capable de créer la vie est très ancien, il s'agit souvent de savants fous. Frankenstein tente de recréer la vie à partir de chairs mortes alors qu'Ido, lui, a trouvé la vie, c'est l'inverse de Frankenstein", détaille l'acteur.  

Christoph Watz devant sa création Alita
Christoph Watz devant sa création Alita
Crédit : Twentieth Century Fox

Rosa Salazar est présente à l'écran mais elle disparaît très rapidement derrière un personnage numérique créé à partir de son corps. Après Le labyrinthe ou Divergente, cette actrice de 33 ans, originaire d'Espagne,trouve un nouveau rôle de femme volontaire. "Ce n'est pas un hasard si j'ai fini par jouer tous ces rôles de femmes si fortes et celle-ci est particulièrement importante à cause de son parcours : c'est un être insignifiant qui se sent insignifiant, hors je connais exactement ce sentiment en tant que femme latino", détaille l'actrice.

Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connely ou Mahershala Ali - aussi à l'affiche pour Green Book : sur les routes du sud - sont sur grand écran pour Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez à partir de mercredi 13 février 2019 dans les salles françaises. Et en cas de succès, une trilogie est envisagée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/