3 min de lecture Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent : son appartement reconstitué avec ses chefs-d’œuvre

REPLAY - Les appartements parisiens d'Yves Saint Laurent et de Jacques Doucet ont été reconstitués dans la fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent à Paris, avec au mur les chefs-d’œuvre qui ornaient les lieux.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Yves Saint Laurent : son appartement reconstitué avec ses chefs-d'œuvre Crédit Image : Nicolas Mathéus | Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Martin Cadoret

Si vous avez rêvé de visiter l'appartement d'Yves Saint Laurent au 55 rue de Babylone à Paris, le rêve peut devenir réalité grâce à la Fondation Pierre Bergé qui reconstitue son lieu de vie ainsi que celui d'un autre grand couturier du début du siècle dans une exposition intitulée Jacques Doucet-Yves Saint Laurent, vivre pour l'art.

C'est une immersion dans des univers de raffinement extrême que vous invite à vivre la Fondation Pierre Bergé, avenue Marceau à Paris. Si tout le monde connait Yves Saint Laurent, peu de gens ont seulement entendu parler de Jacques Doucet, autre grand couturier qui a fondé une des premières maisons de haute couture parisienne. Il a accompagné de 1870 à 1920, le grand train de vie des mondaines qui raffolaient de ses superpositions de tissus transparents, de ses assortiments de dentelle et de ses combinaisons plissées.

Picasso et Matisse au mur

Jacques Doucet était aussi un grand collectionneur et un grand mécène, une personnalité essentielle de la vie artistique et littéraire parisienne. À titre d'exemple, il fut le premier acquéreur des Demoiselles d'Avignon de Picasso ainsi que de la Charmeuse de Serpent du Douanier Rousseau. Sa collection comprenait Le Revenant de Georgio de Chirico, qu'ont acheté par la suite Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.

Vous n'aurez jamais vu autant de chefs d'oeuvre réunis en aussi peu de mètres carrés

Pierre Bergé, co-créateur de la maison Yves Saint Laurent
Partager la citation

La reconstitution d'une partie des appartements de Jacques Doucet et d'Yves Saint Laurent est composée de tous les tableaux et sculptures qu'ils contenaient. "Vous n'aurez jamais vu autant de chefs d'oeuvre réunis en aussi peu de mètres carrés", n'a pas peur de dire Pierre Bergé. Inimaginable est le mot. 120 chefs d'oeuvre en 200 mètre carrés. Vous ne saurez plus où donner de la tête. Jacques Doucet comme Saint Laurent ont vécu dans des "musées vivants", au sens où ils vivaient à proximité de leurs chefs d'œuvres, dans leur intimité.
Le mélange des genres n'effrayait ni l'un ni l'autre. Chez Doucet, Picabia côtoyait Miro, Manet dialoguait avec Modigliani. Chez Saint Laurent, Géricault flirtait avec Matisse, Mondrian se frottait à Picasso sans parler des antiquités romaines qui faisaient bon ménage avec les sculptures africaines et les Brancusi. Bref, c'était la chevauchée des époques, une bacchanale de styles, un bouillon de cultures.

En cadeau, un des plus grands peintres du monde

À lire aussi
Madison Cox, président de la fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent people
Madison Cox se livre pour la première fois sur sa relation avec Pierre Bergé

Parmi les œuvres les plus sublimes que vous verrez, il y a le Goya que chérissait Yves Saint Laurent et que Pierre Bergé avait légué au musée du Louvre. C'est ce dernier qui en avait d'abord fait cadeau au couturier. "Yves ne le savait pas, je l'ai amené chez lui, je lui ai dit 'fait attention quand tu ouvres la porte'. Évidemment, il a failli s'évanouir. Goya est quand même un des plus grands peintre du monde. Comme on ne savait pas où le mettre - il y avait déjà pas mal de tableaux au mur - on a acheté un chevalet de peintre, et on l'a mis dessus", se souvient Pierre Bergé.

Des meubles sont aussi exposés. Le nec plus ultra de l'art déco est là : des vases de Dunand, au sofa de Marcel Coard. C'est comme si Doucet et Saint Laurent venaient de s'absenter pour quelques instants. Mais le plus drôle dans cette exposition, ce sont les portraits du chien Moujik posé à ras le sol. "Comme Yves Saint Laurent était fou de son chien, il a eu envie de commander des portraits de lui par Andy Warhol, que ça amusait beaucoup. Yves les avait mis par terre dans la bibliothèque, et le chien se promenait entre les portraits", sourit Pierre Bergé.
Le mécène a demandé à Jérôme Neutres d'assurer le commissariat de cette exposition. Il lui a fallu deux ans de préparation pour faire revenir les importants chefs d’œuvres que Pierre Bergé avait vendus aux enchères en 2009. Vous serez tout aussi émus que ce dernier si vous visitez l'exposition Jacques Doucet - Yves Saint Laurent, vivre pour l'art ou comment ces deux artistes ont dédié leur vie à l'art.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Yves Saint Laurent Musée Pierre Bergé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants