1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Vacances de Pâques 2017 : 2 livres pour occuper les enfants
3 min de lecture

Vacances de Pâques 2017 : 2 livres pour occuper les enfants

Quelques idées de lecture pour les plus jeunes pendant ces vacances avec "L’Été de Summerlost" et "La Petite romancière, La star et l’assassin".

"L'été de Summerlost" d'Ally Condie
"L'été de Summerlost" d'Ally Condie
Crédit : Gallimard Jeunesse / Jennifer Bricking
Vacances de Pâques 2017 : 2 livres pour occuper les enfants
04:10
Laurent Marsick

On commence avec L’Été de Summerlost signé d’une Américaine, Ally Condie. C'est un peu "comment le théâtre et l'amitié peuvent-ils ramener à la vie ?, une histoire pleine de tendresse. D’un côté, il y a Cedar une jeune fille blessée  de l'autre un garçon qui a tout à prouver, surtout à son père.  C’est un retour à la vie pour les deux et une leçon, pour nous, les vivants. Cedar (référence à la ville d'origine de l'auteure Cedar-City dans l'Utah), croise la route de Leo. Ils ont 12 ans tous les deux.

Il y a un an, le père et le plus jeune frère de Cedar ont disparu dans un accident de voiture. Nous sommes le premier été après ce drame dont chaque membre de cette famille porte en lui une douleur particulière. Une douleur singulière (au sens littéraire) et intime. Cedar, Miles et leur mère viennent s'installer dans une maison de vacances à Iron Creek. Chacun à sa manière tente de reprendre goût à la vie... La mère se lance dans la construction d'une gigantesque terrasse en bois, Cedar va rencontrer Leo. "Le naze sur un vélo" qui presque tous les jours passe devant chez elle habillé comme un clochard. 

Un festival pour retourner à la vie

Un festival de théâtre va les unir, le Summerlost festival. Une actrice disparue va souder leurs relations : Lisette Chamberlain. Actrice morte dans des conditions qu'ils supposent mystérieuses. Mais c'est surtout un projet qui va souder leur amitié, un projet de voyage, celui de Leo avec son père. Pas de larmes dans ce livre, pas de sentiment qui dégoulinent, pas de tristesse. Juste une belle histoire, comme une tranche de vie. Un bond en avant. Un bond vers la vie.  

L’Été de Summerlost, aux éditions Gallimard Jeunesse, 14,5 euros et c'est à partir  de 10 ans . 

"La Petite romancière, La star et l’assassin" chez Albin Michel Jeunesse

"La Petite romancière, La star et l'assassin"
"La Petite romancière, La star et l'assassin"
Crédit : Albin Michel Jeunesse
À lire aussi

C'est un roman et une construction particulière, un peu déroutante. Le pitch : "Ce dimanche à 15h59, des promeneurs appellent le commissariat pour signaler qu’un corps flotte au milieu de l’étang de la forêt communale. Le cadavre repêché vingt minutes plus tard est celui d’un enfant d’une dizaine d’années, blond, la peau claire, une tache de naissance sur le front, à l’identité encore inconnue. En attendant les résultats des analyses, aucune piste n’est écartée : noyade accidentelle suicide ou meurtre. La victime a les pieds nus et ne porte qu’un survêtement rouge. Dans les poches les policiers trouvent la photo gondolée d’une actrice. Ils se rendent au domicile de la star, où trois personnes sont présentes. Elles sont actuellement interrogées par les enquêteurs". 

Voilà le point de départ de ce roman. Tour à tour nous assistons a l’interrogatoire sans question des trois personnes. Une ado, Chely alias Cheyenne, cheveux noirs ébène, une coupe à la garçonne, des yeux verts laser. Un caractère de cochon, mais qui a surtout un super projet pour son été : se suicider. Mais sa vie bascule, le jour où elle attache cette satanée corde au plafond de sa chambre. En face de chez elle vit une star de cinéma : une actrice. "Je loge là effectivement, enfin je n’y viens pas souvent. Seulement quand je suis en tournage dans la région parisienne ou pour la promotion de mes films. sinon j’habite à l'hôtel", explique-t-elle. 

Un huit-clos presque théâtral

Il y aussi Tristan, dit le marginal, l’assistant. Que s’est-il passé pour que ces trois personnages se retrouvent interrogés par la police ? La photo retrouvée dans la poche du gamin mort mais pas seulement. Ce soir-là, il faisait chaud, Cheyenne a ouvert sa fenêtre et a vu... épie plutôt cet homme, Tristan,  qui fumait sur la terrasse. L’homme progressait péniblement dans le jardin en traînant la patte. Une aréole jaune le précédait. il portait un paquet sur son dos. L’homme creuse un trou, sa lampe se déplace à nouveau et Cheyenne aperçoit le paquet, au sol : des bras d’enfants semblent dépasser d’un drap. Au fil des pages Cheyenne ne va pas enquêter, non. Elle va peu à peu nouer une relation avec cet homme de l’autre coté de la rue qui un jour lui a tendu un panneau avec marqué dessus "Alors ? On mate ?"

"La Petite romancière, La star et l’assassin", 12 euros chez Albin Michel Jeunesse et c'est à partir de 13 ans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/