1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Un livre dans ma valise" : "Malerba" de Giuseppe Grassonelli et Carmelo Sardo
1 min de lecture

"Un livre dans ma valise" : "Malerba" de Giuseppe Grassonelli et Carmelo Sardo

REPLAY - "Malerba", de Giuseppe Grassonelli et Carmelo Sardo, retrace le récit de la criminalité ainsi que la rédemption d’un homme assassin.

"Malerba, vengeance et rédemption d'un criminel"
"Malerba, vengeance et rédemption d'un criminel"
Crédit : JC Lattès
RTL Week-end du 05 août 2017
02:15:19

L’homme qui parle est enterré vivant. Il est en prison. Pour toujours. Condamné à perpétuité, sans libération possible. Il avait alors 27 ans. Il en a presque 50. Derrière les barreaux ces dernières années, il a découvert la littérature et la philosophie. La télévision est venue le filmer et le faire parler. Il n’avait rien à y gagner. Rien à y perdre non plus.

Malerba. Mauvaise herbe, en italien. L’adjectif parfait pour qualifier Giuseppe, adolescent sicilien de la fin des années 70. Avec ses copains Tino le gaucher, Nello gros lard et Toto la fifille, il met en coupe réglée son village de Casamarina. Petits vols, petits rackets, petite délinquance. Mais suffisamment grave pour que son ouvrier de père décide de l’expédier à Hambourg, pour le ramener dans le droit chemin. Giuseppe s’installe à Sankt Pauli, le quartier le plus chaud de toute l’Europe. 

Il devient joueur professionnel, trafiquant de drogue et séducteur compulsif. Il roule en Porsche et paie cash, avec des billets de 100 marks. Il revient régulièrement au pays pour exhiber sa bonne fortune. Il est parmi les siens, le 21 septembre 1986, quand son grand père adoré plus quelques oncles et cousins sont hachés menu à l’arme automatique, à la terrasse du café du village. Pour une obscure haine ancestrale, la mafia a voulu éradiquer sa famille. 

Désormais, la voie est tracée. Giuseppe se vengera. Il tuera ceux qui ont mitraillé et ceux qui l’ont ordonné. Ainsi soit-il : Giuseppe Grassonelli est en guerre contre Cosa Nostra. Seul. Malerba, c’est le récit de cette vie criminelle affolante. Malerba, c’est aussi l’histoire de la rédemption d’un homme assassin mais suffisamment intelligent pour analyser le gâchis de son existence. Malerba est un prodigieux roman noir dans lequel tout est vrai. Et ça, c’est vraiment terrifiant.

À lire aussi

Malerba, de Giuseppe Grassonelli et Carmelo Sardo est publié au Livre de Poche.

La rédaction vous recommande

  

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/